Carcassonne : revoilà Séguy !

  • Romuald Séguy devra réaliser la même prestation que celle de la saison passée face aux Aixois.
    Romuald Séguy devra réaliser la même prestation que celle de la saison passée face aux Aixois. Midi Olympique - Stéphanie Biscaye
Publié le

L’USC espère un premier succès à domicile. L’an passé, les Audois s’étaient imposés grâce à un étonnant Romuald Séguy, qui débutera à l’ouverture.

Vendredi dernier à Chanzy, l’équipe du capitaine, Ursache s’est remise la tête à l’endroit. Au pied du mur avant le déplacement en Charentes, dans le dur après, la correction à Biarritz (10-37), les Carcassonnais ont fait d’une pierre plusieurs coups. À la faveur de ce deuxième succès à l’extérieur, ils ont quitté cette zone anxiogène de la quatorzième, quinzième place pour une acceptable position de douzième. Au classement britannique, les hommes de Christian Labit, ont annulé leur solde négatif. Après le voyage fructueux chez les Angoumoisins et Soljadiciens, les supporters carcassonnais espèrent assister au premier succès de leurs protégés sur l’herbe d’Albert-Domec.

L’hôte de l’USC, Provence Rugby n’est pas du calibre d’Oyonnax et de Perpignan, les deux précédents visiteurs victorieux à Domec. Il reste néanmoins redoutable et sa septième place au classement n’est pas vraiment usurpée

"Le drop est une phase de jeu que j’affectionne"

Rappelons que la saison passée, les Provençaux s’étaient pris les crampons dans le tapis d’Albert-Domec (défaite 10-19). Ce soir-là, le 15 novembre dernier lors de la onzième journée de championnat, les Aixois étaient tombés sur un excellent Romuald Séguy lequel avait remplacé le titulaire à l’ouverture, Gilles Bosch. L’ancien champion de France 2018 avec l’Usap, avait inscrit quatorze des dix-neuf unités de sa formation dont deux drops en fin de rencontre qui avaient sérieusement entamé le moral provençal. "Ce jour-là, je me souviens que la pluie était tombée peu de temps avant la rencontre, le terrain était gras et boueux par endroits. Le match s’était essentiellement déroulé dans le petit périmètre. Dans ce genre de match, il ne faut pas gâcher les occasions. Depuis que je suis minime (U14), le drop est une phase de jeu que j’affectionne. J’étais bien placé, j’ai tenté ma chance. Mes deux tentatives ont été couronnées de succès. C’est un bon souvenir", déclare l’ouvreur de l’USC.

Vendredi à Angoulême, Romuald est entré en cours de jeu, remplaçant à la 23e minute, Lucas Méret sévèrement touché au genou. Le Narbonnais a retrouvé, son niveau de jeu de la saison passée et de la précision dans ses coups de pied placés. Ce soir, Provence Rugby va retrouver, celui qui lui avait joué un bien mauvais tour.

À ce jour, le capital point de Romuald s’élève à quatorze unités soit quatre pénalités et une transformation. Pour le moment, Romuald n’a pas encore dégainé son arme favorite, le drop. Mais plus qu’un drop, le public carcassonnais espère assister à la première victoire à domicile de l’USC de ce début de saison. Succès dont le dernier à Albert- Domec remonte au 28 février dernier. Vite une victoire !

Didier NAVARRE
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?