Qui sur le banc agenais ? Fonteneau à l’heure du choix

  • Régis Sonnes fait figure de favori pour remplacer Christophe Laussucq aux commandes du SUA. Photo Icon Sport
    Régis Sonnes fait figure de favori pour remplacer Christophe Laussucq aux commandes du SUA. Photo Icon Sport Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Régis Sonnes sera-t-il le nouveau manager de la lanterne rouge du Top 14 ? C’était toujours d’actualité en milieu de semaine. Reste au président du SU Agen à trancher.

Alors, qui seront les successeurs de Christophe Laussucq et Rémi Vaquin sur le banc de touche pour la fin de saison ? La question tracasse les supporters du SUALG depuis dimanche dernier et l’annonce de l’éviction du duo de techniciens après la débâcle bordelaise.

Le président Jean-François Fonteneau s’était donné une semaine à dix jours de réflexion pour prendre sa décision. De nombreux noms de techniciens ont circulé du côté d’Armandie dès le week-end, à commencer par ceux des anciennes gloires locales Christophe Deylaud ou Jalil Narjissi, plébiscités par les adeptes. Mais comme évoqué sur rugbyrama.fr, dès le lundi, des tractations ont rapidement été nouées entre la direction du club et Régis Sonnes, par visioconférence. "Il n’y a aucun contact direct avec lui mais il a le profil pour être un entraîneur potentiel du SUALG", avait réagi, le dimanche, "Jeff" Fonteneau en évoquant la piste menant à l’ancien entraîneur des avants du Stade toulousain.

Trois joueurs écartés

Le technicien de 48 ans n’est pas un inconnu à Armandie puisqu’il a porté le maillot agenais de 1998 à 2001, avant d’entraîner lors de la saison 2005-2006. Il colle aussi au profil recherché d’un spécialiste ayant "la légitimité et de l’expérience", comme l’homme fort du SUALG l’a décrit dans La Dépêche du Midi. En milieu de semaine, à l’heure de l’écriture de ces lignes, rien n’était encore acté dans la préfecture lot-et-garonnaise. Mais la constitution d’un trio autour de l’ancien troisième ligne était toujours d’actualité. Deux noms revenaient pour accompagner Régis Sonnes : ceux de Pierre-Philippe Lafond et Jeff Dubois. Une perspective qui a de quoi interroger, les deux étant en poste : si le deuxième n’est que consultant à Carcassonne, le premier est sous contrat à Montpellier où il officie sous les ordres de Xavier Garbajosa. Son CV a en tout cas circulé à Agen, ce qui aurait heurté quelques sensibilités du côté du GGL Stadium.

En attendant de trancher pour la composition de son nouvel encadrement technique dans les heures ou jours à venir, le président a déjà pris des mesures radicales au niveau de l’effectif. Comme évoqué sur rugbyrama.fr, il a décidé dès lundi d’écarter trois joueurs à l’issue d’une réunion de crise : les centres Jordan Puletua et Sam Vaka ainsi que l’ailier JJ Taulagi ont été visés. Le SUALG devra se passer de leurs services pour le match vérité de dimanche face à Lyon.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?