Racing 92 : l’ascension de Taofifenua

  • Racing 92 : l’ascension de Taofifenua
    Racing 92 : l’ascension de Taofifenua Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Le jeune ailier francilien Donovan Taofifenua a inscrit son premier triplé en Top 14, profitant de la nette supériorité de son équipe devant une formation basque très vite dépassée. 

C’est jour un dont il se souviendra. Pourtant, la rencontre entre le Racing et Bayonne ne restera pas dans les annales. Sauf pour Donovan Taofifenua.L’ailier ciel et blanc, dont on ne connaissait que le nom lors de la dernière intersaison, a encore fait parler la poudre quelques heures après avoir appris sa convocation pour rejoindre le groupe du XV de France à Marcoussis pour préparer la finale de la Coupe d’automne des Nations dimanche à Twickenham face à l’Angleterre.Une nouvelle que le jeune ailier a fêté en signant son premier triplé en Top14. 
En fait, il n’avait jamais marqué plus d’une fois par match depuis le début de sa carrière professionnelle.

Formé à Clermont, il n’avait disputé que cinq minutes chez les pros avant son arrivée dans les Hauts-de-Seine l’été dernier. Un changement de club qui a lui a permis de mettre un coup d’accélérateur à sa carrière, profitant des blessures et des impératifs européens du club francilien pour gagner du temps de jeu.Une chance qu’il a su saisir, enchaînant les bonnes performances mais surtout en étant rapidement décisif, marquant son premier essai dès sa deuxième apparition avec son nouveau club lors de la réception du Stade toulousain. Ses qualités athlétiques ont rapidement sauté aux yeux, provoquant souvent la réussite, en marquant de nouveau contre Castres puis à Brive.

Comeilleur marqueur du Top 14

Taofifenua était alors devenu une des curiosités de ce début de saison, d’autant plus que son nom de famille n’est pas inconnu dans le championnat. On découvrait alors que Donovan, fils de Jean-Jacques Taofifenua, n’était pas le frère mais le cousin des internationaux Sébastien et Romain, évoluant à Toulon (qui ont comme papa Willy Taofifenua), et de Filimo (fils de Jean-Claude Taofifenua), qu’il affrontait ce dimanche à la Paris-La Défense Arena. Plus personne ne devrait faire l’erreur dans les prochaines semaines car Donovan, champion du monde des moins de 20 ans en 2019 en Argentine, est en train de marquer les esprits. Fabien Galthié vient d’accélérer encore un peu plus sa fulgurante ascension en le convoquant à Marcoussis où il prend numériquement la place de son partenaire de club Teddy Thomas, qui a effectué trois matchs avec les Bleus, ne pouvant donc plus postuler pour le dernier match international de l’année.

Le sélectionneur a, en tout cas, eu le nez creux ce dimanche au moment d’annoncer sa nouvelle liste des trente et un. En effet, le soir, il pouvait compter sur le comeilleur marqueur d’essai du championnat. En réalisant un triplé face à Bayonne,Donovan portait son total à six depuis le début de la saison, se hissant au même niveau que Cheslin Kolbe, Arthur Retière et Josua Tuisova.Autant dire qu’il s’est rapidement invité à la table des grands et les trois essais marqués ce dimanche démontraient encore une fois tout le potentiel de cet ailier, rapide (interception et course de cinquante mètres sur le premier), inspiré (au soutien de Zebo sur le second) et agile (pour reprendre le ballon sur un coup de pied rasant). Un dimanche exceptionnel pour Donovan.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?