Le Lou reste sur ses gardes

  • Pierre Mignoni devra faire tourner après les blessures de Bastareaud et Wisniewski : « On a un plan qui est assez clair au sujet de cet enchaînement de trois matchs en huit jours. »
    Pierre Mignoni devra faire tourner après les blessures de Bastareaud et Wisniewski : « On a un plan qui est assez clair au sujet de cet enchaînement de trois matchs en huit jours. » Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Défaits à Brive après trois mois d’invincibilité, les Lyonnais s’avancent méfiants en vue de cette série de 3 matchs en 8 jours, qui les verra recevoir les bêtes blessées de Castres et Montpellier dans un laps de temps très réduit…

C’est peu dire que le Lou a vécu un samedi pourri en digestion du réveillon, du côté de Brive. Invaincus depuis trois mois toutes compétitions confondues, les hommes de Pierre Mignoni ont subi une défaite d’autant plus rageante qu’ils avaient aligné leur (très) grosse équipe, dans le but de se créer un matelas de points confortable avant l’enchaînement de trois matchs en huit jours qui se profile, d’autant plus redoutable que les Rhodaniens auront à négocier deux réceptions (contre Castres et Montpellier) en quatre jours. Raté… « Il faut en premier lieu féliciter Brive qui a été meilleur que nous sur certains aspects essentiels à ce jeu, posait d’abord Pierre Mignoni. Mais je suis très déçu parce que je ne l’avais pas vu venir, et peut-être bien que les joueurs non plus… C’est pour cela que, comme je leur ai dit, je prends ma part de responsabilité car j’ai dû rater quelque chose dans la préparation de ce match. Cela ne doit plus arriver. »

Un mea culpa sincère, qui ne doit toutefois pas faire oublier que les premiers visés dans l’affaire sont bien les joueurs du Lou, suspectés d’avoir failli dans leur engagement. L’argument de la désorganisation de l’équipe à la suite des sorties précoces de Wisniewski et Bastareaud étant balayé par Pierre Mignoni… « Bien sûr que c’est toujours pénalisant de perdre ton demi d’ouverture et ton numéro 8 dans le premier quart d’heure d’un match, comme c’est arrivé à Brive, glissait le manager. Mais vu la physionomie du match, on ne peut pas se servir de ces blessures comme d’excuses, au contraire. »

Pas de joker pour Bastareaud

Reste que ces blessures n’en obligent pas moins à une réorganisation de l’équipe, les pertes de Bastareaud (pour la saison) et de Wisniewski (pour 6 semaines au minimum) privant le Lou de deux cadres dont l’expérience aurait été bienvenue pour aborder la rude semaine qui s’annonce. En premier lieu au poste de numéro 8 que « Basta  » occupait pratiquement sans partage depuis le début de la saison, mais pour lequel le club n’envisage pas de faire appel à un joker, à en écouter Mignoni. « Même si nous n’avons pas vraiment de jeune joueur issu du club pour postuler à court terme, il nous reste du monde pour évoluer à ce poste avec Alex Tulou et Loann Goujon, qui a tout de même été le numéro 8 du XV de France il n’y a pas si longtemps. Sans oublier Gillian Galan qui est encore un peu juste physiquement et Colby Fainga’a qui peut aussi dépanner… Nous avons des solutions, alors on ne va pas se précipiter pour recruter un joker. Cela va aussi nous permettre de donner du temps de jeu à Théo William, qui est plutôt troisième ligne aile mais va forcément avoir un peu plus d’occasions de se montrer. »

Une rotation déjà très claire dans l’esprit de Mignoni pour être pratiquement programmée à la minute près, ces dix prochains jours. « On a un plan qui est assez clair au sujet de cet enchaînement de trois matchs en huit jours. Sauf blessure évidemment, chaque joueur sait quel match et combien de temps il va jouer. Personne ne sera pris au dépourvu, les joueurs savent ce qu’ils ont à faire. De toute façon, après un revers, on est toujours sur ses gardes, pas besoin de faire de longs discours. Cela commence dès samedi face à Castres. On ne se fait pas d’illusions : même si le CO est dans le bas du classement en ce moment, les matchs contre eux sont toujours très compliqués à négocier. » Après un changement d’entraîneur qui plus est, comme les Lyonnais l’ont déjà expérimenté cette saison à Agen…

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?