Les Lions reportés, le Tournoi impacté ?

  • Warren Gatland et les Lions pourront-ils se rendre en Afrique du Sud cet été ? Rien n’est moins sûr. L’évolution de la pandémie pourrait entraîner un nouveau report de la tournée.
    Warren Gatland et les Lions pourront-ils se rendre en Afrique du Sud cet été ? Rien n’est moins sûr. L’évolution de la pandémie pourrait entraîner un nouveau report de la tournée. Avalon / Icon Sport
Publié le

La nouvelle vague et la mutation de la Covid-19 rendent la tenue de la tournée des Lions britanniques et irlandais en Afrique du Sud plus qu’indécise. Des réunions doivent se tenir dans le courant du mois de janvier. Un nouveau report de la tournée pourrait ouvrir la fenêtre à un décalage du Tournoi des 6 Nations à l’été. Explications.

La tournée des Lions britanniques et irlandais en Afrique du Sud va-t-elle être reportée une deuxième fois ? Selon The Daily Mail, cette perspective est à prendre très au sérieux au regard de l’évolution de la pandémie de la Covid-19. La mutation du virus et l’impossibilité d’une vaccination générale en Afrique du Sud d’ici cet été incitent les dirigeants à s’interroger sur le maintien de l’événement, initialement programmé à l’été 2020 et pour l’heure calé entre le 3 juillet et le 7 août 2021.

Une décision devait être prise en mars mais une réunion a été programmée en urgence dans les jours à venir. On peut interpréter cette dernière information comme un mauvais présage pour la tenue de la tournée cette année. « Nous sommes très conscients de la nécessité de prendre une décision opportune sur la meilleure voie à suivre ; notamment pour que nous puissions clarifier les choses aux supporters réservés pour se rendre en Afrique du Sud l’été prochain, ou à ceux qui envisagent de faire le voyage, a déclaré le directeur général des British & Irish Lions, Ben Calveley. À ce jour, le Conseil Lions a tenu des réunions répétées pour discuter de tous les scénarios disponibles et est en dialogue constant. Il se réunira en janvier et en février, si nécessaire, pour examiner toutes les informations et données pertinentes. »


Des conséquences multiples

Côté sud-africain, les responsables sont soucieux alors que les Boks n’ont plus joué depuis la finale du Mondial. « Cela nous inquiète, a déclaré à Sport 24 Mark Alexander, le président de SA Rugby. Le virus nous a déjà beaucoup privés de rugby l’année passée et il est complètement hors de contrôle en ce moment. […] Tout ce que nous pouvons faire, c’est d’attendre et de voir ce qui se passe. » Dirigeants sud-africains et britanniques pourraient être amenés à reporter une deuxième fois la triple confrontation afin de se donner plus de chances d’avoir du public dans les stades, condition sine qua non à la réussite commerciale et populaire de l’événement. Ce qui ne serait pas sans conséquence au niveau logistique et humain.

Pour les joueurs concernés (dont Kolbe, Pollard, Etzebeth, Russell…), tout d’abord, qui attendent ce rendez-vous avec impatience. Pour le sélectionneur Warren Gatland, aussi, engagé auprès des Chiefs et qui est actuellement en année sabbatique. Ou encore pour la Fédération sud-africaine qui avait déjà prévu d’accueillir le pays de Galles à l’été 2022. La proximité de la Coupe du monde en France ne serait pas non plus arrangeante. Mais ce serait un moindre mal alors que l’hypothèse d’une annulation, très préjudiciable financièrement parlant, n’est pour l’heure pas une option envisagée aux yeux des organisateurs.

En cas d’annonce rapide de report, le Tournoi de 6 Nations pourrait être impacté. Selon The Times, les organisateurs pourraient profiter de la place vacante dans le calendrier pour décaler la compétition à l’été. Ceci dans l’espoir d’accueillir davantage de spectateurs alors que les conditions sanitaires actuelles ne permettent pas d’avoir du public en nombre. Pour rappel, le Tournoi est censé débuter le 6 février. Les semaines à venir promettent en tout cas d’être décisives pour l’organisation de la saison internationale.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?