Massip, l'homme providentiel de Provence Rugby

  • Massip, l'homme providentiel de Provence Rugby
    Massip, l'homme providentiel de Provence Rugby Icon Sport - Icon Sport
Publié le

L’ouvreur Florent Massip a inscrit quasiment 70% des points de son équipe cette saison. Il est aussi en tête du classement des meilleurs réalisateurs et de notre classement des étoiles Midi Olympique.

Jamais dans son histoire, Provence Rugby n’avait basculé dans le top 6 du ProD2 lors de la trêve de fin d’année. La féerie de Noël ? Oh ! que non : si les Noirs réalisent le meilleur début de saison de l’histoire du club dans l’antichambre de l’élite, ils le doivent bien davantage à la réussite d’un ambitieux projet (symbolisé depuis 2019 par Fabien Cibray), à la puissance de leur mêlée, aux charges de Charles Mallet et (surtout) à la botte du meilleur réalisateur du ProD2, Florent Massip. Auteur d’un début de saison flamboyant, « Chico » s’est imposé depuis trois saisons et demie comme l’infaillible buteur du club provençal. Mais bien plus encore qu’en 2018-2019, où il avait été élu meilleur buteur du ProD2, l’arrière réunionnais est en plus devenu indispensable dans le jeu courant. À ce point ?

Et plus encore : depuis septembre, Massip a disputé onze des treize rencontres des Noirs, au cours desquelles il a inscrit 187 points sur les 273 de son équipe (soit 68,5 %). Comprenez qu’avec 51pénalités et 7 transformations, et même 4 essais, le joueur de 26 ans s’est transformé en homme providentiel. Mieux, en plus d’avoir été titulaire lors des sept victoires de son équipe, Florent Massip a également inscrit 100 % des points aixois à cinq reprises (Vannes, Aurillac, Valence-Romans, Biarritz et Mont-de-Marsan), comme pour justifier encore un peu plus qu’il est devenu essentiel au bon fonctionnement du collectif.

En fin de contrat en juin

De quoi suggérer une Massip-dépendance ? Si aucun entraîneur n’aime évoquer ce genre de phénomène, il semble évident que « Chico » est le grand artisan du très bon début de saison de Provence Rugby. Son sens du jeu, sa vitesse et sa précision chirurgicale dans l’exercice des tirs au but lui ont, en ce sens, permis de devenir le maestro d’un club qui se mue, rencontre après rencontre, comme l’un des outsiders sérieux du ProD2. Et celui qui aurait, il y a moins de cinq ans, « vendu sa maison pour jouer un seul match de ProD2 », comme il le confiait récemment dans nos colonnes, est aujourd’hui l’un des joueurs les plus élégants mais surtout les plus efficaces de deuxième division.

Du XV dionysien à Dax, Mont-de-Marsan, Oloron et désormais Aix-en-Provence, où s’arrêtera le premier rugbyman professionnel né à la Réunion ? En fin de contrat avec le club aixois, il n’y a en tout cas que guère de doute que sa prolongation devrait rapidement devenir l’un des enjeux prioritaires du staff de Fabien Cibray.

Pierrick Ilic-Ruffinatti
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?