Colomiers à l’épreuve de janvier

  • Colomiers à l’épreuve de janvier
    Colomiers à l’épreuve de janvier Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Après une trêve bien méritée, Colomiers repart à l’assaut du Pro D2 avec une première réception périlleuse face à Vannes.

Actuel cinquième du championnat, Colomiers a bien réussi sa première moitié de saison avec notamment une victoire capitale contre Perpignan à domicile juste avant de prendre une dizaine de jours de vacances bienvenus. En effet, avec cette trêve, les Haut-Garonnais ont enchaîné huit matchs en sept semaines avec régulièrement seulement cinq jours pour préparer la rencontre suivante. Une cadence infernale qui s’est certes parfaitement terminée mais qui a usé les joueurs comme le précise le pilier Guillaume Tartas : « Les vacances étaient bien méritées et ont fait du bien à toute l’équipe. On a pu se ressourcer. »

Désormais, les Columérins sont de retour à l’entraînement pour préparer un retour à la compétition qui s’annonce dense avec un début d’année composé de deux réceptions (Vannes et Carcassonne) puis un déplacement à Perpignan et la double confrontation contre Biarritz en quelques jours. Le mois de janvier sera donc important pour continuer de bien figurer au classement. Avec deux réceptions consécutives pour commencer et trois au total sur le mois de janvier, le calendrier est plutôt favorable à Colomiers. Ces rencontres à Michel-Bendichou doivent servir de tremplin aux Haut-Garonnais pour se lancer dans la course à la qualification, comme l’atteste l’entraîneur des avants Fabien Berneau : « Ce mois de janvier doit lancer une nouvelle dynamique parce qu’inconsciemment, on repart sur une nouvelle année après cette trêve. »

Sur ce mois de janvier, un secteur sera particulièrement scruté par le staff de Colomiers : la mêlée. En effet, depuis le début de la saison, la mêlée fermée fait défaut. Souvent à la faute dans ce secteur, comme contre Montauban à la mi-décembre où ils ont concédé sept pénalités, les joueurs à la Colombe doivent progresser pour éviter de donner des points gratuits ou encore perdre des ballons intéressants à jouer. « Le secteur de la mêlée nous fait un peu défaut cette saison. On va continuer à travailler pour que ça devienne une rampe de lancement incontestable. En tout cas, on travaille énormément avec Gurthrö Steenkamp », affirme Fabien Berneau qui poursuit : « On travaille dans la règle. On ne part pas avec des principes de tricheries. Je trouve que les arbitres ont du mal à analyser ce secteur. Souvent, ça se retourne contre nous alors que les coquineries se passent en face. » La mêlée devra vite s’améliorer, à commencer par jeudi face à Vannes.

Vannes, pas un cadeau pour redémarrer

Depuis dimanche, les joueurs de Colomiers ont repris le chemin de l’entraînement pour préparer la réception du second de Pro D2, Vannes. Un rendez-vous délicat pour redémarrer après la coupure des fêtes. « Il n’y aura pas de round d’observation. Ça va être un gros match face à une des meilleures équipes du championnat. Il faudra préparer ce match comment on a préparé Perpignan, c’est-à-dire avec du sérieux et avec l’envie de produire une très grosse performance », avoue Guillaume Tartas.

Une rencontre face à une équipe à la philosophie de jeu un peu similaire. Une opposition que Fabien Berneau appréhende forcément un peu : « Vannes est une équipe remarquable, elle l’a drôlement épaté lors de ses dernières prestations. Elle est un peu à l’image des intentions que nous avons, que nous avions réussi à mettre en place la saison dernière. Ça sera un beau match, j’espère que ça va bien se passer pour nous et que ça tournera en notre faveur. » Cette affiche contre Vannes pour démarrer cette nouvelle année donnera, en tout cas, le ton à la fin de saison de Colomiers.
 

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Damien Souillé
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?