Oyonnax : l’heure de Josh Strauss

  • Oyonnax : l’heure  de Josh Strauss
    Oyonnax : l’heure de Josh Strauss Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Arrivé dans l'Ain en décembre en qualité de joker médical, Josh Strauss va enfin pouvoir faire des débuts sous ses nouvelles couleurs, en Pro D2, à 34 ans.

Les grands débuts de Josh Strauss avec Oyo auraient dû se faire le 18 décembre dernier à Perpignan, mais la Covid-19 est passée par là. Début 2021 devrait cette fois coïncider avec les premiers pas en Pro D2 de celui qui compte, entre autres, 24 sélections avec l’Écosse (une Coupe du monde disputée en 2015) et plus de 200 matchs pros. « Il a joué le Super Rugby, en Écosse, en Angleterre et il est habitué de la H Cup. J’ai joué contre lui quand il était à Sale et au Stade français. C’est un très gros joueur pour le Pro D2. C’est génial que les dirigeants et le staff aient pu prendre un joker comme ça », se réjouit son nouveau coéquipier Thibault Lassalle. Pigiste médical de son compatriote d’adoption Luke Hamilton, le Sud-Africain d’origine revient donc en France après un passage la saison dernière par Paris et le Top 14, puis les Bulls, et dans une région qu’il avait connue à ses débuts en 2007, avec Lons-le-Saunier en Fédérale 1.

Là pour permettre de maintenir les ambitions

Depuis, c’est une énorme expérience que ce polyvalent a pu accumuler. « C’est un numéro 8 ou un troisième ligne aile qui peut jouer en deuxième ligne, se réjouit Joe El Abd qui gardait un œil sur lui depuis longtemps. C’est un profil que je connaissais très bien. Quand on a su qu’il était sur le marché, il nous a intéressés. Il est polyvalent et on savait qu’il pouvait nous aider avec les blessures de Luke et Manuel (Leindekar, N.D.L.R.). Malgré son expérience et ses 34 ans, il a envie de jouer. On a parlé avec lui un samedi et le lundi il était là ! »

Celui que l’on surnomme déjà « Zac » dans le groupe semble « s’être assez vite intégré. Il va nous apporter toute sa puissance et toute son expérience du très haut niveau. On attend beaucoup de lui », commente Lionel Beauxis.

Car si Oyonnax veut garder sa place dans le haut du tableau, l’effectif va devoir prouver qu’il peut conserver sa richesse alors qu’il n’a pas été épargné par les blessures et le coronavirus. « Cela aurait été dommage de ne pas pouvoir continuer à rivaliser en haut de tableau à cause de blessures. Quand on voit tout ce que Luke nous a apporté sur le début de saison, et que c’est difficile depuis qu’il n’est plus là, prendre un joueur du même calibre c’est top », se félicite Thibault Lassalle. Défait lors de ses deux derniers matchs, le club haut-bugiste entend maintenant se relancer et Josh Strauss espère bien être un élément moteur.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Julien Plazanet
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?