Des Damiers d’attaque

  • Maxime JAVAUX of Valence during the Pro D2 match between Valence and Perpignan on December 10, 2020 in Valence, France. (Photo by Romain Biard/Icon Sport)
    Maxime JAVAUX of Valence during the Pro D2 match between Valence and Perpignan on December 10, 2020 in Valence, France. (Photo by Romain Biard/Icon Sport) Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Les Damiers abordent ce déplacement à Biarritz sans complexe à l’aube d’un mois de janvier crucial pour leur avenir.

Les hommes de Johann Authier ont repris l‘entraînement ce dimanche afin de préparer au mieux ce déplacement à Biarritz. Le mois de janvier sera crucial pour leur avenir. Après un trou d’air de trois mois, les Damiers ont renoué avec le succès contre Montauban avant la trêve des confiseurs. Face à Montauban, le collectif a retrouvé la flamme, l’état d’esprit qui leur avait permis de réaliser une entame de championnat idéale. "Nous avons retrouvé cette flamme qui nous habitait en début de saison. Il nous faut continuer avec cet état d’esprit. Nous avons pu aborder la trêve avec un peu plus de sérénité", insiste Johann Authier.

"Objectif maintien"

Ce mois de janvier est crucial pour la suite de la saison ? : "Oui, nous n’avons pas le droit à l’erreur. Nous accueillons deux de nos concurrents directs, Soyaux — Angoulême, le 15 janvier et Rouen, le 29 janvier. Abordons ce mois de janvier sans crainte, en évoluant avec pragmatisme et en gardant l’état d’esprit affiché contre Montauban."

La reprise n’est pas des plus facile, un déplacement à Biarritz ? : "C’est clair, Biarritz était l’équipe en forme du mois de décembre. C’est un effectif conséquent avec des joueurs expérimentés."

Un tel déplacement suivi d’un match capital, la réception de Rouen, quelle est la gestion de l’effectif : "C’est simple, les joueurs avaient besoin de recharger "les batteries, c’est fait. Après 15 jours sans compétition officielle, il nous faut retrouver le rythme. Nous n’avons pas le choix, et il n’y a pas de calcul à faire. Ils ont la volonté d’en découdre. Nous nous déplaçons en avion afin d’éviter la fatigue d’un long voyage. Il nous faut aborder ce match libérés, avec détermination et un état d’esprit conquérant.

Les Damiers pourront s’appuyer sur un pack qui lors des dernières oppositions à démontrer sa solidité. Un atout non négligeable pour ce périlleux déplacement.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Denis RAVANELLO
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?