L’Usap a de l’appétit

  • Julien FARNOUX of Perpignan  during the Pro D2 match between US Arlequins Perpignanais and US Oyonnax at Aime Giral Stadium on December 18, 2020 in Perpignan, France. (Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport) - Julien FARNOUX - Stade Aime Giral - Perpignan (France)
    Julien FARNOUX of Perpignan during the Pro D2 match between US Arlequins Perpignanais and US Oyonnax at Aime Giral Stadium on December 18, 2020 in Perpignan, France. (Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport) - Julien FARNOUX - Stade Aime Giral - Perpignan (France) Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Leaders à l’issue de la phase aller, les Catalans dégagent une force collective impressionnante et ne veulent pas s’arrêter en si bon chemin.

Ils n’avaient jamais fait aussi bien à mi-parcours. Pour leur sixième saison en Pro D2, les Catalans ont réalisé une première partie de championnat record. Avec douze victoires en quinze matchs et pas moins de cinquante quatre points glanés au classement, l’Usap s’est emparée du fauteuil de leader. Talonnée de près, il est vrai, par une redoutable équipe de Vannes. Si les Sang et Or ne se défilaient pas en début d’exercice, ils ne peuvent désormais encore moins se cacher : en 2021, Perpignan vise la montée en Top 14. "On sent qu’il y a une émulation. On sent qu’on tire tous dans le même sens, qu’il y a un plus. De l’excitation aussi", témoigne Jean-Bernard Pujol. "Il y a "Jero" (De La Fuente) qui arrive, des mecs qui ont de l’expérience et qui nous emmènent tout ça, le fait de passer des paliers, de tirer les autres vers le haut niveau. Et je sens qu’il y a de l’appétit en tout cas. Ce match à Aix a montré ça", poursuit l’ailier de l’Usap.

Mont-de-Marsan, un accident de parcours l'an passé

Fort d’une nouvelle victoire à l’extérieur, les protégés de Patrick Arlettaz s’apprêtent à enchaîner un troisième déplacement consécutif, ce samedi à Mont-de-Marsan. Sur la pelouse de Guy-Boniface, là où l’Usap s’était enlisée, l’an passé à la même époque, encaissant une lourde défaite 34 à 14. "Il ne faut pas oublier ce revers là-bas. On est averti, ce n’est jamais facile d’aller jouer à Mont-de-Marsan. Il y aura des conditions climatiques et des conditions de jeu plus difficiles qu’à Aix-en-Provence. On craint cette rencontre car ce sera un match d’hiver. Il faudra être attentifs dans les rucks, que l’on soit précis pour pouvoir développer notre jeu et mettre de la vitesse. Ce sera un gros combat, avec du jeu au pied et une conquête au centre des débats", conclut Jean-Bernard Pujol. L’ailier de l’Usap sait de quoi il parle : depuis son arrivée en Catalogne en 2014, Perpignan ne s’est jamais imposé sur le terrain du Stade montois. Et si cette année était la bonne ? À plus d’un titre…

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Émilien VICENS
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?