Nice cale, Bourgoin se replace : le point sur le week-end de Nationale

  • Nice cale, Bourgoin se replace : le point sur le week-end de Nationale
    Nice cale, Bourgoin se replace : le point sur le week-end de Nationale Icon Sport - Icon Sport
Publié le

La première journée de la phase retour a rendu son verdict : à la faveur de la défaite de nice à albi, bourg-en-bresse s’installe seul en tête tandis que bourgoin et cognac-Saint-Jean-d’Angély, à l’extérieur, marquent les esprits.

Il fallait bien que cela arrive un jour : le Stade niçois, dernier club encore invaincu dans cette poule Nationale, a fini par baisser pavillon à Albi. Une défaite subie après un match dont le caractère âpre et serré fut parfaitement reflété par son score étriqué (21-19). Cette rencontre entre deux des plus grosses écuries de la division a accouché d’un duel incroyable d’intensité, digne des hautes sphères de la poule unique. Pas de panique toutefois pour les Azuréens : face à des Albigeois en quête de points et formatés pour le Pro D2, la défaite n’a rien d’infamant, même si les hommes de David Bolgashvili perdent aussi la tête de la poule. En effet, Bourg-en-Bresse, jusqu’alors coleader, prend seul les commandes du classement à la faveur de sa superbe victoire à Blagnac. Battus aux essais (2 à 1 en faveur des Haut-Garonnais), les Bressans ont fait montre de toute leur maîtrise pour s’imposer à Ernest-Argelès par la puissance de leur pack, l’ardeur de leur défense et la qualité du pied de leur artilleur Mathis Viard. À n’en pas douter, il faudra compter sur ces Burgiens-là !

Dax vole en éclats à Narbonne

Les Blagnacais ne pourront malheureusement même pas se consoler avec le point de bonus défensif alors que leur prestation aurait pu leur permettre d’y prétendre. Voilà les hommes de Christophe Deylaud englués à la dernière place. Pour autant, il n’y a pas encore d’urgence en banlieue de Toulouse. Le Blagnac Rugby "colle" à ses concurrents directs et n’est nullement distancé. Les Massicois, tenus de gagner contre Tarbes pour se replacer, ont su faire le bon effort. Un succès 17 à 6 et voilà les hommes de Matthieu Bonello bien calés dans le ventre mou.

Et si ce premier match de la phase retour marquait le renouveau de Bourgoin ? Très impactés jusqu’à présent par l’épidémie de la covid-19 (trois matchs reportés), les Berjalliens ont parfaitement réussi leur entame de phase retour en s’imposant largement du côté de Dijon. Un succès bonifié avec cinq essais inscrits, idéal pour donner de la confiance aux Isérois à une semaine du choc à Pierre-Rajon face à Albi. Au rang des surprises, il est permis de s’étonner du résultat des Dacquois qui ont littéralement volé en éclats à Narbonne. Six essais encaissés, un bonus offensif concédé et un score très lourd (48-10) qui font tache même si aller au Parc des Sports et de l’Amitié n’est jamais chose aisée. Enfin, le duel des anciens coéquipiers devenus adversaires a tourné en faveur de l’aîné. Les Suresnois de Mathieu Blin ont été battus à domicile par les Cognacais de Fabrice Landreau qui se placent aux abords de la zone qualificative.

Si le championnat s’arrêtait là, les quatre équipes qualifiées seraient Bourg-en-Bresse, Nice, Narbonne et Suresnes. Les relégués seraient Blagnac et Chambéry mais tout cela est encore bien anecdotique. À noter que Chambéry - Aubenas-Vals n’a pas pu se tenir en raison de cas de coronavirus dans les rangs savoyards. Les deux clubs ont rendez-vous le 16 mai.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
David BOURNIQUEL
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?