Reprise pour tous le 6 mars ?

  • a Coupe de France a failli être reportée cette saison. Elle aura finalement lieu avec les dix clubs de l’élite 1. Sur le cliché, Toulouse savoure son sacre en 2014. Qui remportera l’édition 2021 ?
    a Coupe de France a failli être reportée cette saison. Elle aura finalement lieu avec les dix clubs de l’élite 1. Sur le cliché, Toulouse savoure son sacre en 2014. Qui remportera l’édition 2021 ?
Publié le , mis à jour

Le comité directeur fédéral a planché sur une reprise des compétitions, de l’élite 2 aux écoles de Rugby, qui pourrait avoir lieu le week-end du 6 et 7 mars. La Coupe de France Lord-Derby, qui ne devait pas se disputer, est finalement maintenue. 

Qu’il soit en salle ou en plein air, les sports collectifs payent un lourd tribut à la crise sanitaire. Dans ce domaine, le rugby à XIII n’est pas épargné. Seules les dix équipes de l’élite 1 arpentent les vertes pelouses en respectant un exigeant protocole médical. Quant aux autres pratiquants et pratiquantes, ceux de l’élite 2 aux écoles de rugby, ils sont à l’arrêt depuis le 30 octobre, date du deuxième confinement. Après trois longs mois sans rencontres officielles, le tout nouveau comité directeur, issu des élections fédérales de mi-décembre, a planché sur un dossier très épineux, celui d’un retour à la compétition pour la totalité des licenciés.

Après de nombreuses réunions en visioconférence et d’échanges avec les présidents, les responsables fédéraux dégagent pour le moment deux scenarii. « Si tout va bien, annonce le nouveau secrétaire général de la Fédération, Dominique Baloup, on envisage une reprise de toutes les compétitions (seniors, jeunes et féminines) le 6 mars. Forcément, nous allons revoir les calendriers et nous souhaitons ensuite basculer sur les phases éliminatoires. Pour cela, nous devons tenir compte des décisions ministérielles du 20 janvier. Si la situation sanitaire ne nous permet pas de reprendre début mars, la phase éliminatoire pourrait être alors annulée. Au niveau de l’élite (1et2) et de la Division Nationale, il n’y aurait pas de descente au terme de cette saison. »

La Coupe de France maintenue

La saison écoulée, le gel de la compétition élite avait eu également raison de la Coupe de France. Cette année, cette dernière avait de nouveau du plomb dans l’aile, l’édition 2021 étant proche de la suspension. Mais finalement, le nouveau bureau fédéral a décidé de la maintenir mais seuls les dix clubs de première division y participeront. « L’arrêt des compétitions de deuxième et troisième divisions ne nous permet pas de mettre en place la Coupe Lord-Derby sous son schéma classique. Exceptionnellement, cette année, le trophée ne concernera que dixclubs et nous regardons les dates disponibles afin d’élaborer une phase éliminatoire cohérente. Sincèrement, il était impératif que la Coupe puisse se disputer », conclut Dominique Baloup.

Si tout va bien, la finale serait programmée pour le 22 ou 23 mai. Les responsables fédéraux envisagent même de faire disputer, sur cette journée, la finale des challenges Georges-Aillères (élite 2) et Paul-Déjean (Nationale). Un projet qui reste lié et soumis à l’évolution de la pandémie et aux décisions gouvernementales.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Didier NAVARRE
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?