Léo Noel rêve du haut niveau !

  • Léo Noel rêve du haut niveau !
    Léo Noel rêve du haut niveau ! DR
Publié le

Avec une équipe espoirs qui joue les premiers rôles, le TPR peut intégrer de nombreux jeunes de valeurs en équipe fanion, comme le flanker léo Noel.

Depuis que Fabien Fortassin et Stéphane Ducos, les anciens coachs de l’équipe espoirs tarbaise, sont devenus, en début de saison, les entraîneurs de l’équipe fanion, de nombreux jeunes ont gagné du temps de jeu : Palisse, Real, Duffau, Dulucq, Cantan, Parrou, Millet et, surtout, le troisième ligne Léo Noel (21 ans). "J’ai voulu faire ce sport car je m’étais lassé du foot et que j’avais envie d’essayer autre chose. Comme Toulouse est une grande ville de rugby, j’ai vite fait ce choix", explique ce Toulousain de naissance.

Ne pas négliger les études !

Léo Noel a commencé sa carrière au FCTT puis au Toulouse UC (Tuc), avant de venir il y a trois ans pour obtenir une licence de physique à l’IUT de Tarbes, privilégiant ainsi ses études. Ce grand gaillard (1,92m), très efficace en touche, est aussi très à l’aise ballon en main. Surnommé par ses copains "Tas d’os", il a pris quelques kilos depuis qu’il fait de la musculation régulièrement. Il a été champion de Midi-Pyrénées en juniors Balandrade avec le Tuc et d’Armagnac-Bigorre avec l’entente Stado TPR-Adour-Echez en Juniors Bélascain.

Très heureux de pouvoir jouer et d’apprendre aux côtés de joueurs expérimentés comme Ricart, Manu et Meron, il a pour ambition de jouer au plus haut niveau, même si, pour le moment, il aimerait décrocher un premier contrat pro à Tarbes, une ville où il fait bon vivre. Il a déjà été titulaire à deux reprises contre Narbonne et Nice au poste de troisième ligne aile, son poste de prédilection et même si pour le moment son club traverse une mauvaise passe avec trois défaites depuis la reprise (contre Narbonne à la maison et à l’extérieur à Massy et Nice), il n’est pas inquiet pour la suite car il y a un bon groupe avec un bon état d’esprit capable de rivaliser avec les meilleures équipes de la Nationale.

Ce dimanche, les Tarbais ont enfin retrouvé le goût du succès en dominant Bourgoin. Léo Noel avait donc raison de croire en des jours meilleurs pour son équipe. Supporter du Stade toulousain et ayant comme modèle Thierry Dusautoir, on ne peut que souhaiter à Léo Noel de faire une aussi belle carrière que l’ancien capitaine du XV de France.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Jean-Louis Blèze-Pascau
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?