Le gros coup des Sharks

  • L'arrière Luke James a inscrit l'unique essai des Sharks, à quatre minutes du terme
    L'arrière Luke James a inscrit l'unique essai des Sharks, à quatre minutes du terme PA Images / Icon Sport
Publié le

En allant gagner à Bristol, le leader, vendredi soir, Sale réalise la grosse opération de la journée.

Invaincu en championnat depuis le début de la saison sur sa pelouse, Bristol, qui restait sur six victoires, ne pensait pas vivre une telle désillusion. En effet, grâce à une pénalité de son ouvreur AJ MacGinty sur le gong, Sale a réussi l’exploit de s’imposer à Ashton Gate (20-13) et s’installe sur le podium. Quelques minutes auparavant, l’arrière Luke James avait conclu en coin et en solitaire une action de classe (75e), initiée par deux remplaçants, le troisième ligne Sam Dugdale et le demi de mêlée Will Cliff, au relais. «C’était un match rude et indécis, Bristol aurait très bien pu l’emporter mais, au final, nous avons réussi à leur faire mettre genoux à terre, se réjouissait Alex Sanderson, le directeur du rugby des Sharks. Nous sommes parvenus à rester dans la partie, avec calme, même quand nous courrions derrière au score.»

Une semaine décidément à oublier pour les Bears, qui ont aussi perdu, pour au moins deux mois, leur star fidjienne, Semi Radradra, touché à un genou à l’entraînement. Pat Lam, le directeur du rugby de Bristol, ne cachait pas sa déception après coup : «Jouer Sale n’est jamais évident. Leur style de jeu, qui repose sur le physique, le contest du ballon et une grosse défense, requiert de la précision et de la discipline. Nous en avions parlé toute la semaine mais le message n’est pas passé : nous avons multiplié les erreurs stupides et donner des points.»

À Sale, en revanche, tous les voyants sont au vert. Disqualifié des phases finales la saison dernière en raison d’une défaite sur tapis vert à la dernière journée en raison de cas de covid dans leurs rangs, le club de la banlieue de Manchester, dont le dernier titre remonte à 2006, ne compte pas laisser passer leur tour cette saison.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Ludovic Favre
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?