Pour Simon Zebo, le verdict est imminent…

  • Pour Simon Zebo, le verdict est imminent…
    Pour Simon Zebo, le verdict est imminent…
Publié le

En fin de contrat, Simon Zebo souhaiterait disputer la prochaine coupe du monde mais sait aussi que cela passe par un retour au pays, au printemps prochain. Quittera-t-il les Hauts de Seine ?

C’est au printemps 2018, soit au même moment que son bon ami Finn Russell, que l’international irlandais Simon Zebo a débarqué au Racing 92, faisant de fait une croix sur l’équipe nationale irlandaise. à l’époque, le sélectionneur des Celtes, Joe Schmidt, ne goûtant pas les fantaisies de "Zeebs", le Munsterman avait donc décidé, en conscience, de quitter l’île émeraude pour tenter l’aventure hexagonale. Très vite, Simon Zebo avait fait parler la poudre en Top 14 et en Champions Cup, enchaînant les essais (16 la première saison, toutes compétitions confondues) et prenant la place, au fond du terrain, du talentueux Brice Dulin. Pour l’international irlandais (30 ans, 35 sélections de 2012 à 2017), la suite avait néanmoins été plus rude dans les Hauts-de-Seine et, avant que la saison 2019-2020 ne soit suspendue en raison de la pandémie, l’enfant de Cork avait donc connu quelques difficultés à retrouver son véritable niveau de jeu.

Un retour en Irlande pour disputer le mondial 2023 ?

Est-ce à ce moment-là que le joueur et les dirigeants franciliens se sont interrogés quant à la suite à donner à l’aventure de Simon Zebo dans le 92 ? Probablement. Toujours est-il que depuis la reprise, l’ancien Munsterman a retrouvé ses pattes, son explosivité et reste, malgré la concurrence Kurtley Beale et Louis Dupichot, le titulaire indiscutable du poste d’arrière.

En fin de contrat avec le club francilien, Simon Zebo prendra une décision dans les jours à venir concernant son avenir. à ce sujet, il déclarait d’ailleurs ceci sur notre site, Rugbyrama.fr, cette semaine : "J’aime ma vie à Paris J’aimerais aider le Racing à gagner la Champions Cup mais l’idée de rejouer un jour au Munster et de disputer la Coupe du monde est également très séduisante. On verra bien…"

Au Racing, l’arrivée d’Emiliano Boffelli était censée combler l’éventuel départ de Simon Zebo au printemps 2021 mais depuis quelques semaines, les dirigeants ciel et blanc avaient, semble-t-il, revu leur position initiale, considérant que Zebo reste un talent unique. Mais celui-ci, qui désire disputer la prochaine Coupe du monde en France, pourrait-il vraiment refuser une proposition de la Fédération irlandaise, laquelle souhaiterait le voir intégrer une de ses quatre provinces ? Difficile à dire. Mais d’ici peu, le spectaculaire et attachant Simon Zebo va livrer sa réponse…

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?