Isa, Lopez, Tisseron... La Dream Team de cette 17eme journée

  • La Dream Team de la 17ème journée
    La Dream Team de la 17ème journée Midi Olympique
Publié le , mis à jour

Après le MVP et les Tops et Flops, l’heure est venue de dévoiler la Dream Team de cette 17eme journée de Top 14. Cette semaine, celle-ci vaut plus de 1200 points. On y retrouve des Clermontois, des Montpelliérains ou encore des Toulonnais. 
 

1. Pietro Ceccarelli (Brive) : 27,8 points 

Pour sa quatrième titularisation cette saison, Pietro Ceccarelli a réalisé un très bon match dans la victoire de son équipe face à l’Union Bordeaux-Bègles. Auteur du seul essai de son équipe, son second dans cet exercice 2020 - 2021, l’international italien a été particulièrement actif dans le jeu (7 courses ballon en main). Solide en mêleé (pénalisé à une seule reprise), l’ancien d’Edimbourg voit son prix grimper de 1,3 étoile suite à cette rencontre et ses 27,8 points marqués.

2. Guillaume Cramont (Stade toulousain) : 37,9 points

On peut dire que pour une première titularisation en Top 14, Guillaume Cramont a impressionné. Profitant des absences des frères Marchand et de Mauavaka, Ugo Mola avait décidé de le lancer dans le grand bain face à Lyon. L’international des – 20 ans, qui a joué plus de 60 minutes, s’est distingué par sa présence dans le jeu (2 franchissements, 4 placages cassés, 9 cours avec ballon). Il est à l’origine du premier essai inscrit par Delibes.

3. Beka Gigashvili (Toulon) : 32,9 points

Le pilier Toulonnais commence à être un habitué de cette Dream Team. Ce week-end, sur la pelouse du Hameau, il a joué 79 minutes, un temps de jeu énorme pour un pilier, preuve de son importance au sein de cette équipe du RCT. Auteur d’un très joli 100% aux plaquages (8/8), il a également été très actif, en témoigne ses 10 courses ballon en main. Le Géorgien prend de l’épaisseur au fur et à mesure des rencontres disputées.

4. Paul Jedrasiak (Clermont) : 86 points

Le premier des quatre Clermontois (parce qu’on ne pouvait pas en mettre plus sinon c’était une Dream Team Clermontoise). Paul Jedrasiak réalise le troisième meilleur score du week-end avec ses 86 points. Il bénéficie forcément de la large victoire de son équipe, mais il a également inscrit un essai parmi les 10 de l’ASM. Très en vue en défense (7/7 aux plaquages), le deuxième ligne monte en puissance.

5. Jacques Du Plessis (Montpellier) : 52 points

Ce n’est pas souvent que des Montpelliérains se retrouvent dans notre Dream Team. Il faut dire qu’ils affrontaient Agen ce week-end. Et malgré de la résistance le SUALG a craqué en fin de match. Pour le seconde ligne du MHR, ce fut du Du Plessis dans le texte. Un 100% aux plaquages avec un 10/10 et 12courses ballon en main pour fatiguer l’adversaire. Mission réussie puisque Montpellier repart avec le bonus offensif et 52 points La Grande Mêlée pour le Sud-africain.

6. Peceli Yato (cap) (Clermont) : 117,9 points

Le capitaine de notre Dream Team de cette 17e journée. Une large victoire de 70 points et un essai inscrit ça facilite la tâche. Mais rendons à César ce qui lui appartient. Enfin plutôt à Peceli Yato du coup. Le troisième ligne clermontois se régale dans des rencontres au rythme élevé, lorsque son équipe joue dans le désordre et il s’est mis en évidence en avalant les espaces laissés par l’Aviron. Avec ses 11è,9 points il réalise le second meilleur score de la saison pour 0,1 point de différence vis-à-vis de Buros, qui avait marqué 118 points. Dommage. 

7. Facundo Isa (Toulon) : 76 points

L’international argentin continue sa marche en avant. Après un excellent match face à La Rochelle, le week-end dernier, Isa a remis cela face à la Section Paloise. Lui aussi auteur d’un doublé, il fut l’un des principaux artisans de cette victoire arrachée à l’extérieur sur la pelouse du Hameau. 2 franchissements, 3 plaquages cassés, 100% aux plaquages et 12 courses avec ballon. Une copie nette et sans bavure.

8. Caleb Timu (Montpellier) : 84,6 points

Lui aussi réalise un des plus gros scores de cette 17e journée de Top 14 avec ces 84,6 points La Grande Mêlée. Tout comme son coéquipier Jacques Du Plessis, Caleb Timu a épuisé la défense agenaise avec ses nombreuses courses (12) et une présence défensive monstrueuse (100% aux plaquages avec un 11/11). L’Australien en a profité pour inscrire son second essai de la saison.

9. Teddy Iribaren (Racing 92) : 39,4 points 

Teddy Iribaren n’a joué que 47 minutes, mais ce fut largement assez pour se mettre en évidence ? Face à une équipe de Castres qui a plus que résisté au Racing 92, le demi de mêlée a inscrit les 16 premiers points de son équipe lorsqu’il était sur le terrain. En détail : 1 essai, 1 transformation et 3 pénalités pour maintenir les Ciel et Blanc dans la rencontre. Sorti avant la 50e minute par ses coachs, dommage il était parti pour réaliser un gros score. 

10. Camille Lopez (Clermont) : 95 points 

Combien aurait-il eu s’il n’avait pas fait tomber ce ballon dans l’en-but alors qu’il était complètement seul… Beaucoup d’entre vous ont dû enrager devant cette action. Néanmoins, le numéro 10 de l’ASM marque 95 points La Grande Mêlée grâce notamment à ses 10 transformations réussies (sur 10 tentées) et une activité offensive qui a fait mal aux Basques, en atteste ses 2 franchissements et 7 plaquages cassés. La prochaine fois, Camille, on aplatit avec les deux mains. 

11. Kotaro Matsushima (Clermont) : 84 points

Le quatrième et dernier Clermontois. L’ailier supersonique de l’ASM Matsushima a également participé au festival offensif de son équipe sur la pelouse du Michelin ce samedi. Même s’il n’a pas inscrit un doublé à l’instar de Yato, il en a profité pour marquer son quatrième essai de la saison. Il réalise 13 courses avec ballon, l’un des meilleurs ce week-end dans ce domaine.

12. Alex Lozowski (Montpellier) : 45 points

Un troisième Montpelliérain, chose qui n’a pas dû arriver souvent cette saison. Le demi d’ouverture du MHR a rendu une copie très propre face au SUALG. Sur la pelouse d’Armandie, l’anglais a notamment transformé 4 essais et inscrit deux pénalités. Influent dans le jeu, il a également été très bon en défense avec un 7/7 aux plaquages. L’ancien des Saracens a signé-là un des meilleurs matchs de sa saison et voit son prix augmenter d’1, 4 étoile.

13. Jonathan Danty (Stade français Paris) : 29,7 points

Ils ne sont que deux titulaires de cette Dream Team à avoir connu le goût de la défaite ce week-end, Jonathan Danty est le deuxième (le premier étant Guillaume Cramont). Face au leader rochelais, le Stade français n’a pas eu à rougir de sa prestation mais s’incline quand même. Le centre fut le meilleur parisien sur la pelouse de Marcel-Deflandre grâce notamment à ses 13 courses ballon en main ou encore ses 5 placages cassés. Il 

14. Noa Nakaitaci (Lyon) : 50 points

Après avoir inscrit un triplé lors de la dernière journée sur la pelouse de l’Arena du Racing 92, Noa Nakaitaci a vu double ce week-end face au Stade toulousain. Déjà son 8e essai de la saison. Moins en vue que face aux Ciel et Blanc, l’ailier a su profiter du travail de ses coéquipiers pour battre des Toulousains qui n’avaient plus perdu depuis des lustres. Une belle performance qui lui vaut un joli total de 50 points.

15. Julien Tisseron (Montpellier) : 67 points

Encore un joueur qui a marqué un doublé lors de cette 17e journée. C’est également le 4eme Montpelliérain de cette équipe. Julien Tisseron, qui n’était plus apparu sur un terrain de top 14 depuis le 6 janvier et un revers face à Lyon, s’est fait plaisir sur la pelouse d’Armandie, retrouvant ses sensations passées. Deux essais, cinq placages cassés, deux franchissements et neuf courses avec ballon. Un match plein que l’intéressé a vécu comme un soulagement, en témoigne ses larmes au coup de sifflet final.

Remplaçants : 

Supersub MyProtein : Victor Vito (La Rochelle) 26,3 points  

Remplaçant au coup d’envoi Victor Vito a tout de même joué l'intégralité de la deuxième période. Un gros temps de jeu pour un remplaçant, suffisant pour que le troisième ligne se mette en évidence. Il a d'ailleurs été le meilleur troisième ligne de son équipe ce week-end grâce à ses trois courses ballon en main, un franchissement et ses deux plaquages cassés. Surtout, il a apporté défensivement avec six plaquages effectués sans en râter un. 

Antoine Hastoy (Section Paloise) : 45 points

Encore un match où Antoine Hastoy a fait le boulot. 19 points sur 29 de son équipe et 8 plaquages cassés pour le demi d’ouverture de la Section Paloise. 9 courses avec ballon également pour un joueur qui est un abonné de cette Dream Team. 

Thomas Berjon (Stade Rochelais) : 37,1 points 

Le jeune demi de mêlée de La Rochelle a réalisé un très bon match face au Stade français Paris. Son essai inscrit en première mi-temps sur un exploit personnel vient récompenser ses excellentes 76 minutes. Il a collé au ballon tout au long de la partie et a su prendre des initiatives quand il le fallait.

La Dream Team de la 17ème journée
La Dream Team de la 17ème journée Midi Olympique


Merci à @samsissa sur Twitter, pour son aide précieuse !

Rejoins La Grande Mêlée, ici !

Télécharge l'application Android.

Télécharge l'application iOS.

Midi Olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?