Griffoul, l’expérimenté au service du groupe de Narbonne

  • Léo Griffoul, arrière de Narbonne
    Léo Griffoul, arrière de Narbonne Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Après la victoire et le bonus offensif, l’entraîneur Laurent Balue et l’arrière Léo Griffoul veulent éviter les pièges des 7 derniers matches de la poule.

Les Narbonnais ont construit un XV homogène autour de joueurs expérimentés (Nouhaillaguet, Griffoul, Fekitoa, Namy) et de joueurs à fort potentiel (Martinez, Bessaguet, Goutard, Nueno, Justes, les frères Ducom). Un XV construit pour jouer les phases finales et viser la montée en Pro D2. Et malgré la covid, qui a touché le Racing en début de saison, c’est toujours l’objectif.

Les Audois avaient espéré un moment recevoir pour la demi-finale, le match de la montée. La défaite à Dax a refroidi les espérances. Mais pas l’envie ni la détermination de jouer cette demie à Narbonne. Même si l’espoir est tempéré, il existe toujours, dans les esprits des joueurs et du staff, car le Racing n’est qu’à un point des deux premiers. Bien sûr, le calendrier va maintenant devenir plus ardu avec trois déplacements à Albi, Chambéry et Nice pour quatre réceptions de Tarbes, Massy, Bourgoin et Bourg. « Nous prenons le bonus offensif face à une belle équipe de Dijon. Nous avons été indisciplinés, avec du déchet, mais nous avons ensuite été efficaces en seconde mi-temps, commente le coach Laurent Balue. Dire que l’on ne pense pas à la demi-finale, ce serait mentir. Le groupe veut l’atteindre. Il y a de grosses équipes qui vont venir et il faudra que notre collectif soit fort. » Quant à aller chercher le top 2, Balue préfère parler de plaisir: « Viser les deux premières places n’est pas le plus important, contrairement au fait que l’équipe soit efficace et qu’elle ait confiance en son jeu. »

954 points en pro

Et s’il en est un qui souhaite plus que tous les autres de revenir en Pro D2, c’est bien Léo Griffoul. Le natif de Narbonne a connu la D2 avec le Racing. À 31 ans, l’arrière narbonnais compte treize saisons et 201 matchs en pro, après avoir commencé en équipe une à tout juste 18 ans. Puis ce sera un an à Brive avec Guillaume Namy et trois saisons à Auch avant de revenir à Narbonne en 2017.

Avec un total de 954 points depuis le début de sa carrière, le Narbonnais apporte toute son expérience. Face à Dijon, Griffoul a été déterminant en défense lors des temps forts des Dijonnais, sur les ballons hauts tout comme sur les attaquants adverses ou par deux fois, Dijon pouvait passer. De plus, il a réalisé un 100 % au pied (deux pénalités, trois transformations). « On prend le bonus face à une équipe de Dijon très joueuse, commente-t-il. Nous sommes dans l’objectif de finir dans les quatre premiers. Et notre déplacement samedi, à Albi, sera important. C’est notre premier gros test. »

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
René Mari
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?