Les Crusaders impressionnent déjà

  • Auteur trois essais, le talonneur des Crusaders Codie Taylor est intenable.
    Auteur trois essais, le talonneur des Crusaders Codie Taylor est intenable. Steve Haag / Icon Sport - Steve Haag / Icon Sport
Publié le

La franchise de Christchurch et son talonneur ont encore brillé ce week-end face aux Hurricanes (33-16). Les quadruples tenants du titre sont déjà installés en tête du classement.

Qui pourra bien arrêter l’hégémonie des Crusaders ? En ce début de saison encore, les hommes de Scott Robertson dominent la concurrence avec deux succès en autant de rencontres. Dimanche, ce sont les Hurricanes qui ont subi la loi des Crusaders à l’Orangetheory Stadium (33-16). Avec cinq essais inscrits et le bonus offensif en poche, il n’y a pas eu match très longtemps entre les deux équipes, désormais aux extrémités du classement. Les Hurricanes sont derniers, tandis que les Crusaders caracolent en tête avec déjà 9 points.

Leur succès bonifié contre Ardie Savea et les siens, les joueurs de Christchurch le doivent aussi à leur talonneur Codie Taylor. Le All Black aux 56 sélections est encore un des hommes forts de ce début de saison en Nouvelle-Zélande. Il a inscrit dimanche deux des cinq essais de son équipe, portant son total personnel à trois en deux matchs. Ce qui fait d’ailleurs de lui le meilleur marqueur de la compétition avec Jona Nareki. Contre les Hurricanes, Codie Taylor a fait preuve d’opportunisme pour marquer : une pénalité vite jouée à 5 mètres de l’en-but adverse, puis une touche égarée par les joueurs de Wellington. « Sur le premier essai, j’ai juste vu que beaucoup avaient le dos tourné donc j’ai saisi l’opportunité. Je prends les essais », analysait-il en fin de match.

Une conquête en or

Son essai lors du premier match, contre les Highlanders, témoigne lui de l’impact que peut avoir le talonneur sur l’attaque des siens. En ouverture de la saison, Codie Taylor (1,83 m, 108 kg) s’était fendu d’une percée plein champ depuis les 40 mètres adverses, pour finalement déposer tout le monde et finir sous les poteaux. Une action qui montre pleinement son explosivité et sa folle détermination. Meilleur marqueur de la saison donc, mais aussi 7e en termes de défenseurs battus, et 4e au nombre de mètres parcourus (116 m). À bientôt 30 ans, le co-capitaine excelle aussi en conquête. Les Crusaders ont gagné 93 % de leurs mêlées et surtout 96,2 % de leurs touches !

Alors forcément avec un Codie Tayor pareil, un Richie Mo’unga meilleur réalisateur, un Tom Christie destructeur et un Leicester Fainga’anuku en forme, les Crusaders ont de quoi dominer cette saison. Quadruples tenants du titre de l’épreuve (les trois derniers Super Rugby et la première version du Aetoaroa), les hommes de Scott Robertson s’avancent confiants avant de défier les Chiefs.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Yanis Guillou
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?