Palis, à l’aile le bonheur

  • Geoffrey Palis, aligné dix-sept fois, est un homme épanoui dans le Tarn. M. O. - D. P.
    Geoffrey Palis, aligné dix-sept fois, est un homme épanoui dans le Tarn. M. O. - D. P.
Publié le

Très en forme cette saison, le trois-quarts aile du CO, Geoffrey Palis est précieux dans le collectif tarnais.

Au contraire de ses deux "vieux" comparses Thomas Combezou et Loïc Jacquet, 34 et 36 ans, qui viennent de prolonger leurs baux à Castres jusqu’en 2024 et 2022, Geoffrey Palis n’a pas encore passé le cap de la trentaine. Il lui faudra attendre le mois de juillet pour rallier cette échéance symbolique dans la vie d’un sportif mais on jurerait l’avoir toujours vu porter les couleurs du Castres...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?