Un guerrier chez les Sang et Or

  • Mike McMeeken, à gauche, est arrivé cet été en Catalogne.
    Mike McMeeken, à gauche, est arrivé cet été en Catalogne.
Publié le

"Mike" McMeeken (deuxième ligne des Dragons) formé aux Broncos de Londres et passé par Castleford, il vise un titre avec son nouveau club.

À l’intersaison, la commission recrutement des Dragons catalans n’a pas cassé la tirelire. Pour l’exercice 2021, ils sont trois à avoir rejoint la bannière catalane : le pilier de Salford, Gil Dudson, le centre néo-zélandais de Penrith, Dean Whare et le deuxième ligne de Castleford, Mike McMeeken. Trois joueurs confirmés et talentueux que Steve McNamara souhaitait à tout prix enrôler.

Parmi ces trois nouveaux visages, McMeeken s’est brillamment illustré lors des deux matchs de préparation face au XIII du Président et à Toulouse. "Quand il foule une pelouse, que ce soit à l’occasion d’un match amical ou de championnat, Mike est toujours animé par le désir du succès. Pour lui, il n’y a pas de petit match. C’est un gagneur, un guerrier dans le bon sens du terme", soutient son coéquipier, Julian Bousquet. Avant de rejoindre la Catalogne française, "Mike" s’est forgé une flatteuse réputation de l’autre côté de la Manche, celle d’un joueur percutant, dur au mal et intraitable en défense (les statistiques lui attribuant une moyenne de 40 plaquages par rencontre).

De Londres à Castleford

Outre un gabarit avantageux (1,95 m pour 100 kg), l’Anglais a un autre atout : la jeunesse. En effet, le 10 mai, il fêtera ses 27 printemps. Un jeune âge qui n’est pas synonyme d’inexpérience. Car les pelouses de la Super League, il les arpente depuis l’âge de 18 ans et compte près de 180 feuilles de match (Coupe et championnat confondus). Son baptême du feu au plus haut niveau, il l’a effectué sous la tunique des Broncos de Londres, en 2012.

Si son talent s’est révélé dans la capitale anglaise, il a donné un autre sens à sa carrière en rejoignant Castleford en 2015. Sous les conseils du très exigeant, Daryl Powell, il a élargi son bagage technique, gagné en confiance et en expérience au point de séduire le sélectionneur national, Wayne Benett lequel a coché son patronyme pour la Coupe du monde 2017 en Australie.

2017, une année mémorable où il dispute la finale de la Super face à Leeds (défaite 24 à 6). "à la fois le pire et le meilleur souvenir de ma carrière. J’espère un jour remporter un titre majeur", ajoute-t-il. Ainsi, sa venue au sein de la franchise française est motivée par la conquête d’un trophée. Mais avant de songer à Old Trafford ou à Wembley, McMeeken espère que sa première rencontre officielle, samedi à Leeds, face à Hull KR, se concrétise par une victoire. Réponse en tout début de soirée !

Digest

  • Deuxième ligne, 27 ans, 1,95 m, 100 kg.
  • International anglais (3 sélections)
  • Clubs successifs : London Broncos (2012-2013), London Skolars (2014), Castleford (2015-2020), Dragons
  • Palmarès : finaliste de la Super League (2017)

 

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?