La Rochelle, le titre sinon rien

  • Pour Ronan O’Gara, pas question de se tromper cette année, la Coupe d’Europe est un objetcif clairement affiché pour les Rochelais. Photo Icon Sport Pour Ronan O’Gara, pas question de se tromper cette année, la Coupe d’Europe est un objetcif clairement affiché pour les Rochelais. Photo Icon Sport
    Pour Ronan O’Gara, pas question de se tromper cette année, la Coupe d’Europe est un objetcif clairement affiché pour les Rochelais. Photo Icon Sport
Publié le

Déjà affamé lors de son entrée en lice dans la compétition, le Stade Rochelais aborde la suite avec des ambitions encore davantage affirmées.

"Être content d’arriver en demi-finale de Coupe d’Europe, ce n’est pas intéressant. Ça n’a pas de place dans mon monde." De la prétention ? Non. Quand ce genre de déclaration sort des lèvres de Monsieur Coupe d’Europe, il convient davantage de parler, a minima, de conviction. Meilleur réalisateur de l’histoire du tournoi (1 365 points), recordman du nombre d’apparitions (110 matches joués),...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Romain ASSELIN
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?