Nevers en mode commando

  • Le capitaine Hugues Bastide, à la réception d’une touche, appelle les autres cadres à rassembler autour d’eux pour "remettre tout le monde dans l’avancée". Photo Icon Sport
    Le capitaine Hugues Bastide, à la réception d’une touche, appelle les autres cadres à rassembler autour d’eux pour "remettre tout le monde dans l’avancée". Photo Icon Sport
Publié le

Les joueurs de l’USON ne peuvent plus s’offrir le luxe de perdre sur leur terrain s’ils veulent toucher le Graal des phases finales. Un faux pas leur serait fatal.

Au rugby, les plus beaux souvenirs ont la couleur des arbres en fleurs, le parfum surpuissant du printemps qui embaume les phases finales. "Qu’on soit pro ou amateur, en Pro D2 ou en Première Série, on vit tous pour jouer les mois de mai", s’enflamme Hugues Bastide, capitaine, flanker et pilier de l’histoire de l’USON depuis les années Fédérale 1.À cinq journées de la fin de la saison...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Sébastien Chabard
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?