Sione Tui, la bonne pioche de Carcassonne

  • Sione Tui, qui échappe à la vigilance de Dylan Sage, s’est montré à son avantage à Sapiac. L’Australien a marqué son premier essai avec l’USC. Photo Stéphanie Biscaye
    Sione Tui, qui échappe à la vigilance de Dylan Sage, s’est montré à son avantage à Sapiac. L’Australien a marqué son premier essai avec l’USC. Photo Stéphanie Biscaye
Publié le

Prêté pour la fin de saison par le Stade français, l’arrière Sione Tui a trouvé ses marques au sein de la ligne d’attaque de Carcassonne. Ce soir, c’est son baptême du feu à Domec.

On peut appeler ça, une bonne pioche. Il y a moins d’un mois, Carcassonne a conclu avec le Stade français, le prêt d’un espoir australien de vingt et un printemps, Sione Tui. Un arrière dont le gabarit (1, 84 m, 94 kg) et les qualités physiques ont tapé dans l’œil de l’encadrement audois. À l’entraînement, l’ex-espoir soldat rose a fait apprécier sa pointe de vitesse, son changement de pied, son adresse, son placement, ce qui a séduit un peu plus ses nouveaux entraîneurs. Ainsi, pour le déplacement à Vannes du 26 mars dernier, Christian Labit n’a pas hésité une seule seconde à le cocher sur la feuille de match. Rebelote la semaine après Sapiac où Sione a marqué un peu plus les esprits en inscrivant son premier essai sous sa nouvelle tunique.

Vendredi à l’aile de l’attaque

Après le récent départ du centre anglais Harry Glover appelé à disputer les Jeux Olympiques à Tokyo avec la sélection britannique à VII, l’USC tient là une nouvelle pépite. "J’ai eu l’occasion de voir évoluer Sione en Challenge européen, explique Christian Labit. J’ai été vraiment conquis par ses qualités, sa maturité, sa technique. Son profil de joueur m’intéressait. Avec le Stade français, j’ai la chance d’entretenir d’excellentes relations. Je connais bien Thomas Lombard, Pascal Papé. Je les ai contactés, nous avons convenu d’un prêt gagnant-gagnant. Pendant une saison, Sione évolue chez nous, on lui offre du temps, il s’aguerrit. À la fin de la saison 2022, il sera apte pour évoluer en Top 14."

Vendredi, Sione va découvrir l’herbe verte d’Albert-Domec. Pour cette première, il n’évoluera pas à son poste fétiche à l’arrière, mais à l’aile de l’attaque. "Nous souhaitons le voir à plusieurs postes. Le retour de Steven McMahon à l’arrière, nous permet de le voir positionner à l’aile", renchérit Christian Labit. Outre ses qualités de joueur, Sione s’est parfaitement intégré au sein du groupe. "En tant que joueur, fait remarquer l’ailier Benoit Jasmin, il est doté de qualités extraordinaires. Sur le plan humain, il est d’une grande discrétion et d’une gentillesse extrême." Ce soir, le néo-Carcassonnais n’aspire qu’à une seule chose, celle d’empocher la victoire pour son baptême du feu à Albert-Domec. Valence-Romans est ainsi prévenu.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?