L'affiche du jeudi : Nevers - Oyonnax

  • Joris CAZENAVE (Nevers).
    Joris CAZENAVE (Nevers). Icon Sport
Publié le , mis à jour

Malheur au vaincu. Surtout s’il est Neversois. Les joueurs de l’Uson se retrouvent en effet dos au mur dans ce "money time" dont ils appréhendent les derniers épisodes comme un tableau de phases finales.

Après avoir écarté Aurillac, un nouveau défi s’offre à eux, avec la venue d’Oyonnax, concurrent direct pour la qualification. "Si on perdait face à Aurillac, c’était terminé. Si on perd face à Oyonnax, c’est terminé", résume le manager Xavier Péméja. L’équation est simple : l’Uson doit s’imposer, si possible en privant son adversaire du bonus défensif, pour laisser du sens et du suspense à la...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
S. C. (avec J.-P. D.)
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?