"Un Ange passe" : portrait de Capuozzo, meilleur marqueur du Pro D2

  • Un Ange passe...
    Un Ange passe...
Publié le , mis à jour

Actuel meilleur marqueur du Pro D2, le "peter pan" du FCG n’en finit plus d’étonner les observateurs, ses qualités d’adresse et de vélocité incroyables compensant à merveille ses apparences bien frêles… À tel point que le jeune homme dont "le premier doudou était un ballon de rugby" rêve désormais ouvertement d’exposer ses 72 kg tout mouillé au plus haut niveau, après avoir goûté presque par hasard, voilà deux ans, à la sélection U20 italienne.

C’est peu dire d’Ange Capuozzo qu’il fleure l’Italie par tous les pores. De par son patronyme, d’abord, qui respire à plein poumons l’air doux et chaud de la Campanie, transmis par des grands-parents napolitains. De par son apparence, ensuite, ses cheveux d’un noir de jais surmontant un angélique visage au teint légèrement hâlé, hérité d’un grand-père maternel malgache. Mais surtout de par son...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Nicolas ZANARDI
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?