L'oscar de la semaine : le grand retour de Lesgourgues

  • Yann LESGOURGUES (Bordeaux-Bègles). Yann LESGOURGUES (Bordeaux-Bègles).
    Yann LESGOURGUES (Bordeaux-Bègles). Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Samedi après-midi, Yann Lesgourgues ne connaissait que sa sixième titularisation de la saison en Top 14 et le demi de mêlée avait visiblement de l’énergie à revendre. Pour cause, l’ancien joueur du Biarritz olympique n’avait plus démarré une rencontre depuis le 27 décembre dernier.

Cette semaine, il déclarait d’ailleurs chez nos confrères de France Bleu Gironde : « J’ai fait un bon début de saison, mais après j’ai été papa, donc j’ai eu une période un peu plus compliquée. Il y a aussi de la concurrence. Il y a eu des matchs moins bien de ma part, Maxime (Lucu) faisait de bons matchs et c’est la concurrence qui rentre en jeu. »
Sous le soleil de Dauger, appliqué sur ses éjections et précis dans le jeu au pied, Lesgourgues commençait par faire proprement ce qu’on attend d’un numéro neuf. Puis le relayeur s’illustrait rapidement par la qualité de ses soutiens et de ses courses sans ballon. En première période, alors que son équipe était menée au score (7-5), il inscrivait le second essai des siens. Sur cette offensive des Bordelais (13e minute), il se proposait à l’intérieur de Nans Ducuing et, d’un raffut, éliminait Ugo Boniface avant de filer dans l’en-but.

En seconde période (49e), après une percée de Matthieu Jalibert, le demi de mêlée faisait de nouveau parler son sens du placement en venant apporter un précieux soutien à son ailier Santiago Cordero. Si, cette fois, il était repris à deux mètres de l’en-but, ses coéquipiers marquaient un essai sur le temps de jeu suivant et prenaient définitivement le large au score (22-32). « J’espère que le coach va refaire des changements et que l’on aura chacun du temps de jeu », déclarait le joueur de 30 ans, toujours sur France Bleu Gironde, la semaine dernière. Il en a eu et l’a bien rentabilisé.

P. O.
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?