L'enseignement du week-end : quelle course à la qualification !

  • L'enseignement du week-end : Quelle course à la qualification !nt
    L'enseignement du week-end : Quelle course à la qualification !nt Abaca / Icon Sport - Abaca / Icon Sport
Publié le

Chaque week-end, le chassé-croisé dans la course au top 6 resserre les écarts. Qui accompagnera Toulouse et La Rochelle en phases finales ?

Savoir qui grimpera finalement dans le wagon des qualifiés, au terme des 26 journées de phase régulière, relève aujourd’hui de la cartomancie. Entre les matchs en retard toujours à consommer, jusqu’à deux cartouches de rabe pour l’Union Bordeaux-Bègles (une pour Toulon et La Rochelle), les équipes qui se croisent en confrontations directes dans des « matchs à 8 points » et les regains de forme tardifs des Castrais et Parisiens qui viennent brouiller les cartes, les jeux n’ont jamais semblé aussi ouverts. Une seule chose qui semble établie, à ce jour : Toulouse et La Rochelle, par ailleurs bientôt opposés en finale de Champions Cup, semblent disposer d’une avance suffisante pour ne pas rater les rendez-vous décisifs de juin. Les Toulousains devraient même accéder directement aux demi-finales, sans passer par la case barrage. Pour les Rochelais, l’affaire est également bien embarquée, avec un match en retard qui ne devrait pas poser problème : réception d’Agen, c’est cinq points ?

Le Racing : un barrage à consolider à l’Arena

La large victoire bonifiée face à Clermont, ce week-end (45-19) a remis la tête des Franciliens à l’endroit. Ils ont désormais l’avantage comptable sur la concurrence et un calendrier qui plaide pour un barrage à domicile : déplacement à Pau et Agen, réception de Brive. Trois mal classés contre lesquels les Racingmen partiront à chaque fois favoris. La qualification tend les bras aux hommes du président Lorenzetti.

Clermont : attention à la chute

L’ASM a longtemps compté un matelas confortable de points dans la course au top 6. La prime à un calendrier favorable et une victoire importante sur la pelouse du Stade français. Mais les Auvergnats ont laissé beaucoup de points de bonus en route, ne convainquent pas dans le jeu et seront confrontés à un sprint final de cador : réception de Toulon et La Rochelle, déplacement à Toulouse. Peu de droit à l’erreur pour s’éviter des sueurs froides.

Toulon : la victoire bonifiée

La victoire bonifiée face à Toulon a dû soulager les hommes de la rade. D’autant que le RCTcompte un match en retard. Mais le programme s’annonce copieux : déplacements à Montpellier, Castres et Clermont, réception de l’UBB. Pour le RCT, comme pour Clermont, rien n’est joué malgré l’avantage comptable.

Castres, Bordeaux-Bègles, Paris, Lyon : quatre pour une place ?

Derrière le trio Racing-Clermont-Toulon qui s’est décroché au classement, on trouve quatre clubs pour ce qui ressemble à une course à la derrière place qualificative : Castres, UBB, Paris et Lyon. La dynamique plaide pour les Tarnais, qui restent sur sept victoires en huit matchs ; le calendrier pousse en faveur de l’UBB, avec deux matchs en retard dont un contre Agen.
Pour Paris, malgré une très belle fin de saison, il faudra un concours de circonstances pour voir les phases finales. Idem pour Lyon, qui a longtemps occupé les places qualificatives mais qui paie cher son trou d’air de début d’année 2021 (quatre défaites en cinq matchs). Le Lou n’a plus son destin en mains.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?