Oyonnax dans la dynamique

  • Joe EL ABD head coach of Oyonnax ahead of the French Pro D2 rugby match between Rouen and Oyonnax on February 26, 2021 in Rouen, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport) - Joe EL ABD - Stade Jean Mermoz - Rouen (France)
    Joe EL ABD head coach of Oyonnax ahead of the French Pro D2 rugby match between Rouen and Oyonnax on February 26, 2021 in Rouen, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport) - Joe EL ABD - Stade Jean Mermoz - Rouen (France) Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Le club de l’Ain a atteint son premier objectif.Il aborde la phase finale dans l’élan d’une suite de cinq victoires.

Joe El Abd n’a de cesse de le répéter « une nouvelle compétition commence. Depuis septembre notre objectif a été de disputer la course à la montée. Nous nous sommes préparés depuis des mois pour vivre ces moments-là. Nous y sommes et nous allons jouer notre carte à fond. »

Entre le match face à Valence-Romans et le duel attendu contre Colomiers, deux différences fondamentales sont soulignées par l’entraîneur oyonnaxien : « Désormais chaque match sera éliminatoire. Il était important pour nous d’aborder cette échéance en étant prêts physiquement et mentalement avec l’atout d’une véritable dynamique. Il était primordial d’arriver en forme à ce moment de la saison. Nous venons d’enchaîner cinq victoires, cela apporte un supplément d’énergie dans le groupe où s’est à nouveau instaurée une véritable concurrence du fait de nombreux retours de blessures. L’autre changement par rapport aux derniers mois sera la présence du public dans les tribunes. C’est top pour les joueurs de retrouver leurs supporters. Nous voulons en profiter. »
Sur les 1 000 places ouvertes dans les tribunes de Mathon, 583 seront attribués aux supporters des Oyomen déjà mobilisés et qui ce vendredi, sur le parking du stade, ont réservé une haie d’honneur à leurs joueurs lors de leur arrivée à Mathon.

Pour préparer le barrage face à Colomiers, Oyonnax ne changera pas ses habitudes. Samedi matin, le staff s’est retrouvé pour une analyse de la confrontation avec les Drômois.

« Il faut tout gagner »

Ce lundi matin, les joueurs ont rendez-vous à l’Oyomen Factory « pour lancer une semaine d’entraînement classique, pratiquement la première semaine normale de la saison », s’amuse Joe El Abd en se félicitant du casse-tête qui attend le staff au moment de composer l’équipe avec un groupe pratiquement au complet (exceptions faites de Geoffrey Michel et Sacha Zegueur). « Manu Leindekar est sorti suite à un coup sur le tibia lors du match face à Valence-Romans, mais il n’y a rien de méchant », rassure-t-il.

Quant aux résultats des oppositions de la phase régulière entre Oyonnax et Colomiers, avec un succès columérin à Mathon, un partage à Colomiers, ils ne troublent ni Yohan Le Bourhis « à nous de montrer que notre défaite à domicile n’était qu’une erreur. Nous avons gagné le droit de disputer ce barrage sur notre terrain. Nous allons continuer à travailler pour le préparer », ni Thomas Laclayat « il n’y a qu’une règle, à partir de maintenant il faut tout gagner pour atteindre un autre objectif auquel nous sommes clairement prétendants ».

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Jean-Pierre Dunand
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?