Droit de réponse de la société "The Institute of Tokyo Athletic United"

  • Image d'illustration.
    Image d'illustration. Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

À la suite de la publication le vendredi 7 mai 2021 d’un article dans le journal « Midi Olympique » intitulé « C’est l’histoire de deux mecs qui se prennent pour des cow-boys » la société The Institute of Tokyo United et Monsieur Yohei Shinomiva, mis en cause par cet article, tiennent à rétablir la vérité consécutivement aux allégations de Monsieur Nicolas Kraska relatives aux conditions dans lesquelles son contrat de travail de rugbyman professionnel a trouvé son terme. Monsieur Nicolas Kraska était salarié de la société The Institute of Tokyo Athletic United en qualité de joueur de nationalité Thaïlandaïse, précision étant faite que tous les joueurs étrangers de l’équipe des Shimizu Blue Sharks sont employés par la société The Institute of Tokyo Athletic United, société spécialisée dans le management du sport et du rugby et ce, en parfait accord et transparence avec la société Shimizu Corporation.

La ligue de rugby japonaise limite le nombre de joueurs étrangers dans une équipe afin de favoriser les joueurs japonais. Cependant, les détenteurs de passeports asiatiques non japonais, comme Monsieur Nicolas Kraska, qui joue sous un passeport thaïlandais, ont droit à une place dans chaque équipe. La ligue de rugby japonaise a annoncé que cette règle allait changer et que la place de détenteur d’un passeport asiatique serait supprimée.

C’est dans ce contexte qu’une résiliation du contrat de Monsieur Nicolas Kraska a été négociée avec son agent, Mme Miwa Egushi, et l’ensemble des salaires, taxes, prime d’intéressement et indemnités de fin de contrat dûment payés.

La société The Institute of Tokyo Athletic United et son représentant légal Monsieur Yohei Shinomiya entendent également préciser que Monsieur Nicolas Kraska a été rendu destinataire de son barème de paie annuel au titre de l’année 2021 qui détaille à l’avance ses revenus avec prélèvement de l’impôt sur le revenu à la source et de l’ensemble des documents de fin de contrat.
L’impôt sur le revenu, non seulement pour 2021 mais aussi pour toute la durée de son contrat, a été directement payé par son employeur. La société Shimizu Corporation propriétaire du club des Shimizu Blue Sharks et la société The Institute of Tokyo Athletic United ont par ailleurs publié un communiqué de presse au Japon indiquant que les affirmations de Monsieur Nicolas Kraska étaient diffamatoires et qu’une action judiciaire allait être engagée contre Monsieur Nicolas Kraska au Japon et en France.

Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?