Nationale : grande fête et parfum de phases finales

  • Nationale : grande fête et parfum de phases finales
    Nationale : grande fête et parfum de phases finales Manuel Blondeau / Icon Sport - Manuel Blondeau / Icon Sport
Publié le

Au terme de demi-finales tendus, Narbonnais et Bressans ont pu laisser exploser leur joie, en communion avec leur public.

Le resserrement des élites, dans le rugby français, aura eu un effet positif : jusqu’en troisième division nationale, justement nommée Nationale et créée à la hâte, l’été dernier, pour répondre aux contraintes du Covid, on trouve quelques fiefs historiques du rugby français. Bourgoin, Dax, Massy ou Tarbes en font évidemment partie mais, faute de résultats, ont vu leur saison s’arrêter au terme...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Léo FAURE (avec Ju.V.)
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?