Oyonnax est si près, si loin

  • Antoine ZEGHDAR (Oyonnax), face à Ben VOLAVOLA (Perpignan).
    Antoine ZEGHDAR (Oyonnax), face à Ben VOLAVOLA (Perpignan). Icon Sport
Publié le

Revenus à un moment sur les talons des Catalans, les Oyomen n’ont jamais pu combler le handicap concédé dans les premières minutes.

Dans les vestiaires du stade Aimé-Giral, Joe El Abd a pris la parole à la fin de la rencontre, pour dire sa déception bien sûr, mais aussi pour exprimer sa fierté et ses espoirs pour demain : "En début de saison notre objectif était d’accrocher le top 6 pour pouvoir jouer la montée en Top 14. Nous n’avons pas su battre cette équipe de Perpignan parce que dans ce genre de match tout se joue sur...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Jean-Pierre DUNAND
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?