Thomas, Urdapilleta, Miquel... La Dream Team de la 26e journée

  • Top 14 - Teddy Thomas (Racing 92)
    Top 14 - Teddy Thomas (Racing 92) Midi Olympique
Publié le

Après avoir dévoilé le MVP et les tops et flops de cette 26eme journée de Top 14, c’est l’heure de découvrir la Dream Team. Une équipe dans laquelle les Castrais, les Racingmen et les Lyonnais sont en nombre.

1. Peni Ravai (Clermont) : 27.9 points 

Clermont a conservé sa place dans le top 6 grâce à sa victoire contre le Satde rochelais. Un succès importantissime auquel a contribué le pilier Peni Ravai. Au Michelin, le Fidjien a une nouvelle fois montré à quel point son activité pouvait faire avancer son équipe. Il a cassé trois plaquages et a multiplié les courses avec ballon (8), ce qui a fait de lui l'un des gauchers les plus en vue de la dernière journée. 

2. Gaëtan Barlot (Castres) : 88.9 points 

MVP de la 26e journée, c'est sans surprise que le talonneur castrais figure dans cette Dream Team. Après avoir été mené 17-0 sur sa pelouse, le CO s'est réveillé pour finalement faire exploser le RCT. Un réveil initié par Gaëtan Barlot, auteur du premier essai des siens. Et jusqu'à la 70e minute, l'ancien Columérin a marqué la rencontre de son empreinte, avec notamment six plaquages cassés et deux franchissements. Ses onze plaquages et ses dix courses avec ballon témoignent également de toute l'acitivté dont il a sur faire preuve sur le rectangle vert. Cela pour un total énorme de 88.9 points.

3. Demba Bamba (Lyon) : 48.9 points 

Les Lyonnais n'avaient plus rien à jouer, mais ils ne se sont pas fait prier pour infliger une énième lourde défaite à Agen (52-7). Le pilier Demba Bamba le premier. S'il a assez peu touché le cuir (4 courses avec ballon), l'international français a néanmoins pu faire la différence en inscrivant un essai et en échappant à deux défenseurs adverses. Il termine avec 48.9 points.

4. Temo Mayanavanua (Lyon) : 69.5 points 

Le deuxième ligne du LOU est l'un des hommes de cette 26e journée. Troisième meilleur total (69.5 points), Mayanavanua a été au four et au moulin face au SU Agen. Un essai, un franchissement, un plaquage cassé, six courses, huit plaquages... Un match XXL pour la dernière sortie des Lyonnais en 2020-2021 et pour sa sixième titularisation seulement cette saison.

5. Matt Philip (Pau) : 63.7 points

Face au MHR, la victoire était impérative pour les Palois. Les Béarnais n'ont pas failli à leur mission, puisqu'ils se sont imposés avec le bonus à la maison (41-25). Pour assurer ce succès précieux, ils ont pu compter sur leur deuxième ligne wallaby Matt Philipp, auteur de l'essai décisif, qui a permis aux siens de chiper la 12ème place à Bayonne. Et surtout auteur d'un doublé, fait assez rare pour un deuxième latte.

6. Yoan Tanga Mangene (Racing 92) : 67.5 points 

Déjà présent dans la Dream Team la semaine dernière, Tanga a récidivé avec une belle perfomance contre Brive lors de la 26e journée. Le Racingman a multiplié les efforts pendant 80 minutes en accumulant 15 courses avec ballon, en plantant un essai et en cassant deux plaquages. 

7. Antoine Miquel (Stade toulousain) : 53.5 points

Le troisième ligne et ses coéquipiers ont assuré leur qualification directe en demi-finale l' week-end passé, en repartant de Chaban-Delmas avec les quatre points de la victoire. Antoine Miquel a notamment assuré en défense, en réalisant 15 plaquages. Un match costaud pour le Toulousain.

8. Antonie Claassen (Racing 92) : 66.5 points 

Antonie Claassen mettra un terme à sa carrière après la phase finale. Il s'est offert à l'occasion de son dernier match de saison régulière, une bien jolie performance contre Brive, son premier club en France. Travailleur, il a réalisé 10 plaquages et est allé une fois à dame, finisant avec un total à 66.5 points. 

9. Baptiste Couilloud (Lyon) : 46.9 points

Le demi de mêlée a bien mené le jeu lyonnais lors de la démonstration contre Agen. L'international a ainsi offert 5 points à son équipe en passant la ligne, en plus d'avoir franchi une fois et échappé à deux adversaires. Sorti à la 53ème minute, il est malgré tout l'un des meilleurs Lyonnais de la rencontre.

10. Benjamin Urdapilleta (Castres) : 67 points 

 Le chef d'orchestre argentin a mené son équipe à une victoire tonitruante obtenu contre des Toulonnais pourtant bien lancés dans la partie. Urdapilleta a terminé la rencontre avec 26 points au compteur et s'est donc transformé, au fil de la partie, en véritable bourreau pour les Rouge et Noir.Toujours très propre, le Puma s'est en plus offert un doublé. 

11. Aminiasi Tuimaba (Pau) : 74 points 

Cela ne fait presque aucun doute, Tuimaba est l'un des Palois de la fin de saison. Dans la défense montpelliéraine, l'ailier fidjien a fait des ravages et a largement contribué à la victoire bonifiée de son équipe. En signant un doublé, il a porté son total de la saison à 6 essais... inscrits lors de ses 6 derniers matchs. Ajoutez à cela trois franchissements et surtout le chiffre énorme de huit plaquages évités, et vous obtenez le deuxième meilleur total de points de cette ultime journée (74).

12. Pierre-Louis Barassi (Lyon) : 46.5 points 

Le centre tricolore est l'un des nombreux Lyonnais à avor participé à la fête contre Agen. Barassi a souvent été lancé pour déchirer la défense adverse (10 courses avec ballon). Il y est parvenu à deux reprises, et s'est également joué de deux plaqueurs agenais au cours de la rencontre.

13. Thomas Combezou (Castres) : 45 points

Thomas Combezou est l'une des principales figures du renouveau castrais en deuxième partie de saison. Il s'est encore illustré ce week-end, en marquant son sixième essai de la saison. Un essai, certes un peu chanceux mais symbole de toute la détermination et de toute la vision du jeu du garçon. Il termine la partie avec deux franchissements, dix courses ballon en main, et un total de 45 points.

14. Teddy Thomas (Racing 92) : 63.5 points 

Le virevoltant Teddy Thomas a encore frappé. Dans un match à sens unique face à Brive (55-12), c'est sans surprise que l'ailier francilien est de nouveau parvenu à s'envoler derrière la ligne. Explosif, comme à son habitude, il s'est débarassé des plaquages de trois Corréziens et a percé la défnese adverse à trois reprises.

15. Donovan Taofifénua (Racing 92) : 62.5 points 

Comme Tuimaba ou Tanga, Taofifenua fait lui aussi le doublé ! Le jeune joueur des Ciel et Blanc a poursuivi sur sa belle lancée en s'imposant une nouvelle fois à l'arrière de la Dream Team. Le tout grâce à un essai, quatre plaquages évités ou encore trois franchissements, en ayant effectué seulement six courses avec ballon.

Top 14 - La Dream Team de la 26e journée
Top 14 - La Dream Team de la 26e journée Midi Olympique

Les remplaçants : 

16. Gregory Alldritt (La Rochelle) : 41.1 points

En une petite trentaine de minutes, le troisième ligne maritime a fait parler sa puissance pour remettre les siens au contact des Clermontois. Alldritt a planté un essai sept minutes après son entrée en jeu. Il a ainsi pesé sur la défense auvergate en faisant parler sa faculté à s'arracher des étreientes adverses (trois plaquages cassés, une percée). 

17. Anthony Jelonch (Castres) : 53 points 

Pour sa dernière à Pierre-Fabre sous les couleurs castraises, le numéro 8 avait à coeur de laisser un bon souvenir de lui dans le Tarn. Avec son envie débordante, il a régulièrement fait gagner des mètres à son équipe. Vainqueur de son duel attendu face au Puma Facundo Isa, Jelonch a accumulé les charges avec le cuir entre les mains (13), et a effacé quatre défenseurs toulonnais grâce à sa puissance

18. Antoine Hastoy (Pau) : 49 points 

L'ouvreur palois enchaînait une deuxième titularisation consécutive depuis sa blessure. Samedi, il a été à la hauteur de l'évènement puisqu'il a mené la Section à la victoire bonfiiée, et donc au maintien en Top 14. Les visiteurs ont par ailleurs bien eu du mal à l'amener rapidement au sol pour limiter son influence. Hastoy a échappé à sept plaquages héraultais, soit le deuxième meilleur total de la journée.

Merci à Pandaroux sur Twitter pour son aide !!

Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?