L’inconnue Tonga

  • Le centre all black Malakai Fekitoa (Wasps) portera les couleurs des Tonga.
    Le centre all black Malakai Fekitoa (Wasps) portera les couleurs des Tonga. - Icon Sport
Publié le

Le Tonga pourra compter sur un champion du monde pour tenter de déjouer tous les pronostics.

Les Tonga seront la grande interrogation de ce week-end décisif en Principauté. A priori, lors de l’annonce des équipes toujours en lice pour participer à cet ultime tournoi de Monaco, la présence des Tonguiens n’effrayait personne. En effet, cette équipe n’a participé qu’à deux étapes du circuit mondial lors de la dernière olympiade. C’est bien trop peu pour espérer y briller, d’autant plus qu’elle est composée de joueurs évoluant encore au Tonga. Elle peut pourtant espérer jouer les trouble-fêtes à Monaco, et même Jérôme Daret, l’entraîneur de France 7 se méfie de cette formation pourtant construite à la hâte, pour que le Royaume du Tonga brille en Principauté.

Le staff de l’équipe n’a été officialisé que le 26 mai dernier. Adriaan Ferris a été nommé entraîneur en chef et l’ancien joueur Viliami Vaki est devenu manager. En peu de temps, les deux hommes ont réussi à convaincre quatre stars de venir compléter leur groupe sans expérience. Et il ne s’agit pas de n’importe qui puisque cette équipe des Tonga aura la chance de compter un champion du monde dans ses rangs.

En effet, l’ancien All Black Malakai Fekitoa, champion du monde à XV en 2015 avec la Nouvelle-Zélande, sera de la partie. C’est l’occasion pour lui de postuler à la Coupe du monde 2023 avec le Tonga, son pays d’origine. Et il n’est pas le seul à venir renforcer cette sélection puisque la Fédération tonguienne a confirmé les présences du Perpignanais Afusipa Taumoepeau, du Rochelais Lopeti Timani et enfin celle du joueur des Highlanders Tima Fainga’anuku. Des renforts de poids pour cette équipe qui pourrait bien être imprévisible, même si les jeux Olympiques de Rio ont démontré qu’il était assez difficile pour des joueurs de XV de s’habituer en un temps record à une discipline qui a ses propres codes notamment sur le plan des exigences physiques. 

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Nicolas Augot
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?