Le match en chiffres : les Bleus à la faute

  • Le match en chiffres : les Bleus à la faute
    Le match en chiffres : les Bleus à la faute Photox / Scott Powick
Publié le , mis à jour

L’équipe de France a longtemps défendu lors de ce premier test face à l’Australie. Contraint de défendre, les Bleus se sont beaucoup mis à la faute.

14 pénalités concédées par les Bleus

L’équipe de France a concédée 14 pénalités face à l’Australie. Une indiscipline qui a été fatale aux Bleus qui n’ont pas trouvé la clé pour contrer les Wallabies dans le jeu au sol. De leur côté, les Australiens, qui avaient l’avantage d’avoir la possession du ballon, n’ont concédé que six pénalités.

34 % de possession

On savait que l’équipe de France se plaît à évoluer sans le ballon. Néanmoins, les Bleus n’ont vraiment pas eu assez de munitions face à l’Australie avec seulement 34 % de possession.

25 % dans le camp adverse

L’équipe de France a très peu joué dans le camp australien puisque le jeu s’est essentiellement déroulé dans le camp tricolore que les Wallabies ont occupé 75 % du temps.

3 franchissements

Malgré l’absence de munitions, les tricolores ont su se montrer efficaces sur le peu de ballons qu’ils ont eu à négocier. Ils ont réussi à franchir à trois reprises, battant 17 défenseurs et réussissant onze passes après contact. Trois secteurs où ils sont meilleurs que les Wallabies qui n’ont réussi que deux franchissements pour seize défenseurs battus. Ils n’ont réussi que six passes après contact, une constante du jeu australien.

19 plaquages

Le capitaine français Anthony Jelonch a été le meilleur plaqueur de la rencontre avec 19 plaquages, même s’il en a manqué quatre. Il a aussi concédé deux pénalités. Quelques petites erreurs qui n’enlèvent rien à son activité qui a fait du bien aux Bleus. Sur l’ensemble de la rencontre, les Français ont effectué 167 plaquages, contre seulement 83 pour les Australiens.

2 essais

L’ailier toulonnais Gabin Villière a inscrit les deux essais de l’équipe de France. C’est le tricolore qui a gagné le plus de terrain ballon en main (37 mètres) en réussissant deux franchissements et battant trois défenseurs.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?