Les Lions insatiables après une semaine éreintante

  • Titulaire pour la deuxième fois en quatre jours, l'Écossais Duhan van der Merwe a marqué un essai et délivré une passe décisive lors de la victoire des Lions sur les Sharks.
    Titulaire pour la deuxième fois en quatre jours, l'Écossais Duhan van der Merwe a marqué un essai et délivré une passe décisive lors de la victoire des Lions sur les Sharks. PA Images / Icon Sport - PA Images / Icon Sport
Publié le , mis à jour

La tournée des Lions continue d’être unique. Au lendemain de leur deuxième victoire sur les Sharks (71-31), les Britanniques ont mis un terme à une semaine plus tendue que jamais.

Le groupe de Warren Gatland démarrait le mois de juillet avec tous les voyants au vert. Un succès probant (56-14) sur d’autres Lions, ceux de Johannesburg, et une revue d’effectif payante avec notamment cinq Écossais sur le pré donnaient les sourires aux Britanniques. Mais dès mardi, les premiers maux de tête sont apparus lorsque les Bulls de Pretoria annonçaient plusieurs cas positifs dans leur effectif. Le lendemain, la fédération sud-africaine et les Lions annonçaient dans un communiqué commun le report du match face aux Bulls, prévu le samedi 10 juillet. Première montée de fièvre au pays arc-en-ciel.

Dans les chambres à deux heures du match

Le même mercredi, la formation de l’hémisphère nord annonce elle aussi un cas au sein de son effectif, quelques heures avant d’affronter les Sharks. La menace de l’annulation de la rencontre a parcouru les rangs britanniques jusqu’à… deux heures du match. « Je n'ai jamais connu un jour comme celui-là depuis mes débuts dans le sport professionnel. Cela a été surréaliste et un vrai défi étant donné que nous étions tous dans nos chambres jusqu’à 18 heures. Nous n'avons obtenu les résultats des tests qu'à 17h30 et avons ensuite dû apporter quelques changements, mais je suis incroyablement fier de la performance des joueurs, de la façon dont ils se sont adaptés et du travail acharné du staff . Cela me montre simplement ce que cela signifie de jouer pour les Lions ».

La revanche face aux Sharks programmée en 24 heures

Ces mots sont ceux de Warren Gatland, quelques heures après le succès de ses hommes sur les Sharks, 54-7. Derrière l’émotion et la fierté portées à ses joueurs, le sélectionneur n’en avait pas fini avec les nouvelles annonces. Jeudi, la formation britannique publiait un communiqué annonçant… un nouveau match face aux Sharks, samedi. Une situation inédite mais permise par le statut spécifique de la franchise de Durban. « Le choix des Sharks a été dicté par le fait qu'ils étaient dans une bulle, qu'ils ont retourné des tests négatifs tout au long de la semaine et qu'ils étaient prêts à disputer le match », a déclaré Jurie Roux, président de la fédération sud-africaine. « Aucune autre équipe dans le pays ne pourrait remplir ces conditions sans entrer dans un isolement de cinq jours. Ce n'est pas une situation idéale, mais le Covid-19 a fait en sorte que nous ne vivions pas dans un monde idéal. »

Une mi-temps pour lâcher les fauves

Une semaine visiblement trop éreintante pour les Lions qui ont été trop imprécis en première mi-temps face à une jeune et opportuniste équipe des Sharks. Les Britanniques étaient même à égalité (26-26) à la mi-temps, une première depuis le début de la tournée ! Jack Conan a ensuite ouvert la voie pour des coéquipiers, en marquant son premier essai avec les Lions à la 48e minute. Elliot Daly a ensuite clos tout suspense trois minutes plus tard en reléguant les Sharks à 12 points. Une nouvelle victoire pour les Britanniques avant le premier grand rendez-vous de la tournée, le 24 juillet face à l’Afrique du Sud.

Clément Labonne
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?