Vidéo - Stade Toulousain : revivez l'interview exclusive du président Didier Lacroix

  • Didier Lacroix face aux journalistes et aux lecteurs du Midi Olympique et de la Dépêche du Midi
    Didier Lacroix face aux journalistes et aux lecteurs du Midi Olympique et de la Dépêche du Midi Manon Moreau - Manon Moreau
Publié le , mis à jour

À l'occasion d'une rencontre avec les lecteurs du Midi Olympique et de la Dépêche du Midi, le président du Stade toulousain Didier Lacroix s'est exprimé sur son club. Un retour sur la saison écoulée, une projection sur la suivante, le tout conduit par les questions des journalistes et du public présent.

 

 

Tout en gardant les précautions et distances sanitaires, le public était venu en nombre voir Didier Lacroix entouré des deux trophées glanés par le club rouge et noir ce mardi. Certains suiveurs du rugby avaient des questions pour lui : Jean-Paul et François étaient là pour le questionner sur « l'économie du club, savoir dans quelle santé financière il se trouve ». Lilian et Boris venaient simplement écouter les paroles du président. Les petits aussi étaient là, comme Lila qui voulait « prendre une photo et rencontrer Monsieur Lacroix ». Mais avant cela, le boss du Stade a répondu aux questions du rédacteur en chef du Midi Olympique Emmanuel Massicard et de Jérôme Lacroix, directeur des sports de la Dépêche du Midi.

Des titres et des hommes

Le Top 14 et la Champions Cup, voilà les deux coupes ramenées par les joueurs toulousains dans un parcours final non sans embûche comme l'a rappelé Didier Lacroix. « Nous avons affronté Bordeaux à quatre reprises cette saison, et la quatrième confrontation était probablement la plus dure de l'année » a-t-il avoué. Pour surpasser ses moments charnières, il a indiqué s'appuyer sur des joueurs qui ont cette culture de gagnant : « Les titres de champion en catégorie jeunes de Julien Marchand ou encore François Cros les ont construits vers cette soif de la gagne ».

Il a également dévoilé qu'un documentaire "coulisses" sur l'épopée sortira, sans en préciser la période. Le président a aussi dévoilé aux lecteurs un échange entre Antoine Dupont et Jérôme Cazalbou qui pourrait faire partie de cet "inside". Septuple champion de France avec le Stade et "manager de haut niveau" , Jérôme Cazalbou a reçu, après la finale du Top 14, une tape amicale du demi de mêlée international qui lui disait : «Plus que 5 !» lui qui en a déjà remporté deux.

Côté sportif toujours, « Mallia et Chocobares restent, la recrue Nanai-Williams amènera son expérience, et cinq ou six jeunes seront possiblement intégrés ». Des départs sont déjà prévus comme celui de Kaino. Il prendra un rôle « au sein du club en commençant par un statut d'intervenant auprès du groupe pro (pour les rucks et les skills) tout en étant le manager des Espoirs »

Club et sélection, main dans la main

Didier Lacroix a répondu sur les 42 joueurs souhaités par Fabien Galthié. Il a confirmé sa position globalement favorable. « On a essayé de faire le maximum pour donner les moyens pour qu'ils s'entraînent à 42, mais cela dépend de quand il s'entraîne, de notre nombre de blessés, on s'adapte à cette nouvelle organisation » a étayé le président. « L'équipe de France doit être en capacité de gagner la Coupe du monde. Elle doit se présenter avant la compétition avec 6 ou 7 chances sur 10 de la gagner, pour autant la beauté du sport peut faire qu'on ne la gagne pas.»

« Une femme à la tête du groupe pro ? Quand l'une d'entre elles sera assez performante »

Thierry était venu poser des questions sur le rugby et sa part féminine. « Est-ce que ce serait possible de voir un jour une femme à la tête du groupe pro, ou dans le staff ? Et pourquoi pas arbitre ? », a lancé ce lecteur. Didier Lacroix lui a répondu : « Vous voulez que je sois aussi sec, cinglant et direct que j'ai l'habitude de l'être ? Le jour elle sera suffisement performante. Moi je suis pas du tout quota, je suis pour la plus performante »

 

 

Tristan Failler
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?