Changement de programme, mais pas d’ambition pour les « Dracs »

  • Fouad Yaha et les Dragons catalans doivent en permanence s’adapter. Ils joueront finalement contre Hull KR samedi.
    Fouad Yaha et les Dragons catalans doivent en permanence s’adapter. Ils joueront finalement contre Hull KR samedi. LaPresse / Icon Sport - LaPresse / Icon Sport
Publié le

Alors qu’ils devaient recevoir Castleford ce samedi à 18 heures, les Dragons catalans ont vu leur programme bouleversé à cause de la Covid. Les « Dracs » recevront finalement Hull KR en match en retard.

La Super League essaie de passer entre les gouttes du variant Delta qui frappe fortement le Royaume-Uni. Depuis un mois et demi, la RFL a déjà vu douze de ses rencontres être reportées, annulées ou ont donné droit à un vainqueur par forfait. Ce week-end, trois rencontres ont dû être reportées pour cas positifs de Covid (Leigh - Warrington, St-Helens - Hull KR et Dragons - Castleford).
Déjà privés d’un match à domicile après le report de Dragons - Hull KR, le club des Dracs a bataillé auprès des dirigeants anglais afin de trouver un plan B. Et c’est fait. Changement de programme pour les Dragons catalans qui ce samedi accueilleront Hull KR à 18 heures au lieu de Castleford. Cette rencontre est un match en retard de la 13e journée. « Peu importe, c’est le jeu et c’est le cas depuis un an déjà. On se prépare à jouer un match de Super League et à la gagner », prévient le meneur de jeu de 22 ans Arthur Mourgue qui remplace une nouvelle fois James Maloney, suspendu à l’ouverture. Joel Tomkins également suspendu fera défaut, tout comme Jason Baitieri (genou) qui va encore devoir patienter six semaines.


Par contre, les Dragons enregistrent les rentrées du talonneur Micky McIlorum et du pilier Julian Bousquet. « C’est notre force cette saison. Des jeunes rentrent, d’autres sortent et on arrive à enchaîner les performances », résume le capitaine Benjamin Garcia qui met quand même en garde le groupe avant le rendez-vous : « Il y a des choses à corriger. Samedi contre Leeds, nous avions seize points de retard à la pause. On ne peut pas se permettre d’être autant indisciplinés avec et sans le ballon. »
Les Sang et Or, qui surfent sur une série historique de neuf succès et qui dominent leur compétition entendent bien profiter de la chaleur de Perpignan et de la ferveur espérée du retour des fans dans les stades pour pousser les Robins loin de leur ligne. « Défensivement, nous sommes sortis du plan en première mi-temps contre Leeds. Nous savons ce que nous ne devons plus faire pour nous retrouver dans pareille situation », rappelle le deuxième ligne Benjamin Jullien.


Quatre matchs en quinze jours

 

Si Hull KR n’a plus joué depuis maintenant six semaines, les Dragons catalans préfèrent regarder leur situation, eux qui vont devoir enchaîner quatre rencontres en quinze jours, avec les réceptions de Hull KR et Wakefield, avant de filer à Hull KR et à St-Helens. Un menu copieux pour des Dragons qui ont de l’appétit, de l’ambition et surtout le besoin de communier avec leurs supporters. Freinés par le pass sanitaire exigé à l’entrée des stades, ou par les pics de chaleur, les fans n’ont pas répondu en nombre à Dragons - Leeds samedi dernier. Ce samedi, le club espère que les joueurs auront droit à un stade garni pour lancer un sprint final dont la phase régulière se conclura le 17 septembre à Wigan.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Bruno Onteniente
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?