Et maintenant, cap sur la Corse

  • Et maintenant,  cap sur la Corse
    Et maintenant, cap sur la Corse Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Les Montpelliérains ont mis à profit ce match pour voir un maximum de joueurs. Voilà une belle séance de travail validée.

L’anecdotique défaite subie par le MHR sur la pelouse d’Aimé-Giral n’a pas suffi à ôter le sourire d’Olivier Azam, qui estimait que son équipe avait globalement répondu positivement à la problématique soulevée par cette première rencontre amicale : «Nous voulions profiter de ce premier match pour effectuer une large revue d’effectif et lancer quelques jeunes dans le grand bain. On a pu voir, notamment en deuxième période, qu’ils avaient relevé le défi. C’était un match de très bon niveau, qui va nous permettre de construire.» Il faut bien dire, aussi, que les Montpelliérains étaient amputés de certains de leurs cadres : «Nous n’avions pas certains de nos meilleurs joueurs et les Perpignanais disposent d’un effectif plus stable que le nôtre sur cette intersaison. Ils étaient plus en place et cohérents, notamment au vu de nos lancements…» Au rang des points à corriger, le technicien montpelliérain pointait, justement, les lancements de jeu montpelliérains, jugés trop approximatifs. «On n’a pas su trouver certains repères que l’on avait pourtant bien commencé à travailler. Donc nous avons encore du "pain sur la planche" mais nous le savions déjà avant de venir ici ! Vraiment, le fil conducteur de ce match était d’intégrer les jeunes et les nouveaux. Pour eux, cela devait être une première prise de contact avec nos systèmes avant le stage en Corse où nous tâcherons d’accélérer encore leur progression.»

Les Montpelliérains ont encore du temps pour être prêts lors de la reprise du championnat : «On a toujours envie que la sauce prenne rapidement. Dans six mois nous serons encore en train de peaufiner certaines choses, c’est notre boulot de coach.» Cap désormais sur la Corse pour le stage de cohésion où l’équipe devra monter en puissance. 

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
David Bourniquel
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?