Pro D2 - Les Montalbanais sont prêts pour Verchère !

  • À Pierre-Fabre, les Sapiacains ont fait mieux que rivaliser avec les Castrais.
    À Pierre-Fabre, les Sapiacains ont fait mieux que rivaliser avec les Castrais. Photo Aurélien Delandhuy - Midi Olympique
Publié le

L'anecdotique défaite face à une écurie de Top 14 ne gâche en rien l’enthousiasme des Montalbanais, prêts à lancer leur championnat à Bourg-en-Bresse, vendredi soir.

Bien sûr, seule la compétition officielle aura valeur de référence. Pour, l’USM de David Gérard, c’est vendredi, dans la fureur du stade Marcel-Verchère, que les choses sérieuses commenceront et que l’on pourra réellement juger des aptitudes de cette formation montalbanaise. N’empêche, il faudrait être aveugle pour ne pas se rendre compte que les Tarn-et-Garonnais ont été plus que sérieux dans leur préparation cet été et qu’ils récoltent les fruits de leur bon travail.

À Pierre-Fabre, les Vert et Noir ont fait mieux que rivaliser avec les Castrais et il s’en est fallu d’un ballon cafouillé dans l’en-but sur la dernière action du match pour que le premier trophée Ibrahim-Diarra de l’histoire ne leur échappe.

Tout cela est bien anecdotique, mais rivaliser avec une équipe de Top 14 n’est jamais anodin, quand bien même celle-ci affiche un degré de préparation moindre. David Gérard, le nouveau manager montalbanais, s’avouait d’ailleurs plutôt satisfait de la prestation de ses hommes : « Je suis fier de l’engagement des joueurs. Ce soir, on n’avait pas le choix. Il fallait répondre présent, sinon nous aurions pris cinquante points. » 

Des blessés, encore

Au vrai, le seul bémol de la soirée concerne la liste des blessés montalbanais, qui s’allonge inexorablement. Le troisième ligne Quentin Pueyo est ainsi sorti en boitant bas, de même que le demi de mêlée Anthony Méric. David Gérard reprend : « Je crains que la liste des joueurs indisponibles ne s’allonge. Nous allons rapidement faire des examens et j’espère que leurs blessures ne seront pas trop graves mais à cette heure je n’ai pas de très bons échos. » 

Les deux hommes seront donc sans doute indisponibles pour le premier match de Pro D2, à Bourg-en-Bresse vendredi soir : « Si on aime le rugby, c’est le genre de match que l’on a vraiment envie de jouer. Il y aura beaucoup de pression des deux côtés, on sait que cela sera très difficile. » Difficile, mais tellement excitant !

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
David Bourniquel
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?