Oscars Midi Olympique : la soirée cinq étoiles du Stade toulousain !

  • Jerome Kaino et Yoann Huget, portés en triomphe à l’issue de la finale de Top 14, recevront un dernier vibrant hommage lors de la soirée des Oscars Midi Olympique. Photo Midi Olympique - Patrick Derewiany
    Jerome Kaino et Yoann Huget, portés en triomphe à l’issue de la finale de Top 14, recevront un dernier vibrant hommage lors de la soirée des Oscars Midi Olympique. Photo Midi Olympique - Patrick Derewiany Midi Olympique / Patrick Derewiany
Publié le , mis à jour

3 000 privilégiés sont attendus au MEETT de Toulouse, mercredi 22 septembre prochain pour ce qui s’apparente comme le grand événement de la rentrée dans la ville rose : Hommage à Huget et Kaino, consécration pour Marchand, promesse pour Lebel et présentation de l’équipe et des trophées !

Pour vous inscrire : cliquez-ici

Au rythme endiablé de sa folle rentrée, le Stade toulousain va encore afficher complet : après les Sept-Deniers, au tour du MEETT (Parc des Expositions), le mercredi 22 septembre (19 heures) de recevoir une belle soirée de rentrée dans la ville rose. Midi Olympique et le Stade toulousain ont décidé de s’unir pour offrir un formidable et bel événement dans la nuit toulousaine. Il sera forcément question d’Oscars Midi Olympique pour débuter cette soirée à la gloire des champions d’Europe et de France ! Et d’honorer deux partants qui à leur façon, laisseront une trace certaine dans ce club à part.

Yoann Huget est un enfant de la balle du Stade, un titre en Gaudermen (2002), un autre en Crabos (2005) et douze ans, trois Brennus et une Coupe d’Europe en deux sessions sous son maillot fétiche. Tout n’a jamais été aussi simple pour lui, mais sa force de caractère, son aptitude à s’adapter et à progresser, sa ténacité tout en gardant son engagement et son sourire ravageur version Jean-Paul Belmondo, lui confèrent in fine une place et un aura à part !

Jérôme Kaino, lui, n‘est pas un enfant du Stade toulousain, seulement des All Blacks ! Douze ans passés sous la tunique noire, deux titres de champions du monde en 2011 et 2015. Le plus remarquable a été, en seulement trois ans, son aptitude à se fondre en toute humilité dans le moule toulousain pour finir par se retrouver un soir d’été 2019 à soulever le Bouclier de Brennus, intronisé capitaine ! La marque des grands et la classe absolue pour avoir sollicité, le vrai capitaine de cœur toulousain, Julien Marchand de le rejoindre en tête de gondole pour le recevoir en premier.

La Consécration pour Marchand, la promesse pour Lebel

Deux hommes, deux parcours, deux carrières si différents, mais au final une même appétence à se bonifier dans ce club unique, à nul autre pareil qui vous marque à vie. Cela valait bien un hommage appuyé du peuple toulousain qui n’avait pu les remercier et ces deux Oscars et la standing ovation attendue sont là, comme pour mieux nous rappeler le retour à la vie des bons souvenirs…

Il ne lui manquait plus qu’un Oscar, un vrai ! À son jeune âge, bien calé dans sa cage de la première ligne du Stade, Julien Marchand biberonné à la couveuse du Stade a déjà tout gagné ou presque. Le capitaine talonneur, rassembleur et leader va recevoir son premier Oscar Midol pour l’ensemble de son œuvre et de son formidable parcours tant en rouge et noir qu’avec la tunique bleue, c’est amplement mérité ! Il a certes fait défaut à quelques finales importantes, mais son importance, son aura est telle à ce jour qu’il est naturellement couché en premier sur la feuille de match quand Ugo Mola compose son équipe ! Non seulement, son jeu est complet, précis, mais l’individu à la fois tenace et féroce sur les zones d’impacts impose une lecture de jeu et une adaptabilité aux circonstances, bien au-dessus de la moyenne intelligence. Sa seule présence est une assurance tous risques naturelle.

Enfin Mathis Lebel (22 ans) sera récompensé de l’Oscar Espoir, la promesse faite d’une belle carrière pour la jeune étoile toulousaine qui file à grande vitesse, dès cet automne, vers la lumière et le ciel bleu. Il appartient à cette immense et grande lignée du poste, des grands attaquants racés du Stade toulousain tous sacrés depuis Guy Novès, Jean-Michel Rancoule, Erik Bonneval, Emile Ntamack, Michel Marfaing, David Berty, Cédric Heymans, Vincent Clerc, Yoann Huget, Maxime Médard… Il lui faudra être à la hauteur de ces grands fauves et d’une soirée, haute en couleur, celle d’un champion d’Europe et d’un champion de France, jamais rassasié, qui présentera à son cœur toulousain, son équipe, ses recrues, ses trophées, ses nouveaux maillots et pour un début de saison de retrouvailles à la vie des sourires, ce sera déjà formidable !

Pour vous inscrire : cliquez-ici

3 000 invités avec les partenaires et les abonnés 

Trois mille convives ont été invités à la grande soirée de rentrée du champion d'Europe et de France : 800 convives des partenaires des Oscars Midi Olympique et 2200 invités du Stade toulousain (partenaires et abonnés en lien direct avec le club) sont attendus au MEETT de Toulouse (inscription obligatoire, dans la limite des places disponibles). Plusieurs animations et surprises sont prévues durant la soirée.

Philippe Oustric
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?