Rugby Championship : Vermeulen décisif, Kellaway voit triple

  • Andrew Kellaway a inscrit un triplé face à l'Argentine.
    Andrew Kellaway a inscrit un triplé face à l'Argentine. Dave Lintott / Icon Sport
Publié le , mis à jour

Victorieux des All Blacks, les Springboks terminent avec la manière. Contre l’Argentine, l’Australie poursuit sa belle série grâce à un triplé de son ailier.

C’est ainsi que s’achève cette édition 2021 du Rugby Championship. Pas de suspense pour le titre, les AllBlacks étaient déjà sacrés depuis la semaine dernière. Pour autant, l’objectif d’aller faire le grand chelem trottait toujours dans les têtes. Côté sud-africain, on se devait de montrer un tout autre visage. Et les lancements de jeu appliqués d’entrée de jeu donnent le ton de la rencontre. Les Springboks prennent rapidement l’avantage avec un essai de Allende. À l’image de la passe en chistera d’Am, ce samedi, les Boks sont à l’aise avec leur rugby mais conservent leur agressivité légendaire.

Cependant, la Fougère reste la Fougère. Et avec deux essais de Reece et Savea en cinq minutes, ce sont bien les All Blacks qui tournent avec sixpoints d’avance à la pause. Puis Dave Rennie fut inspiré. Il fait sortir Willie Le Roux pour entrer un François Steyn précieux dans les points de fixation notamment. Puis Nkosi laissera sa place à Elton Jantjies qui prendra l’ouverture, Pollard glissera au centre.

À la 51e minute, un superbe lancement de jeu arrive à Mapimpi qui redonne l’avantage aux champions du monde. L’engagement s’intensifie et les acteurs se tendent au fur à mesure du temps qui s’écoule. Un chassé-croisé s’en suit jusqu’à la 79e et un 29-28 pour les All Blacks. Duane Vermeulen réalise un grattage vital qui permettra aux siens d’obtenir une touche, puis la pénalité de la gagne face aux poteaux.

Un record pour l'Australien Greg Holmes 

Les Boks ont pris leur revanche. Ce qui n’a pas été le cas des Argentins un peu plus tôt dans la journée. Il n’y a pas eu de surprise face à l’Australie : les Pumas quittent la compétition mine basse et « Fanny ». Le puissant Fainga’a ouvre le bal avec un essai en départ de maul puis Andrew Kellaway ajoute son nom au tableau de score après cette superbe remise intérieur de Valetini. Si les statistiques sont plutôt similaires en possession (51 %-49 %) et en discipline (quatorze pénalités pour l’Australie, onze pour les Pumas), c’est dans le réalisme et la fraîcheur physique que les Wallabies ont su être supérieur.

L’entrée du jeune pilier Thomas Gallo, auteur d’un doublé, redonnera espoir aux Sud-Américains en fin de match, mais Kellaway et ses deux essais supplémentaires en deuxième période avaient entérinés le sort de cette rencontre un peu plus tôt. On notera de manière anecdotique l’entrée en jeu de Greg Holmes qui, à 38 ans, devient le plus vieux Wallabies depuis 1945. 

Tristan FAILLER
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?