XV de France : Carbonel et Chat en danger

  • Carbonel et Chat en danger
    Carbonel et Chat en danger
  • Carbonel et Chat en danger
    Carbonel et Chat en danger
Publié le

D’ici quelques jours, le sélectionneur Fabien Galthié annoncera la listes des 42 joueurs amenés à préparer les tests de l’automne. ET la dernière tournée en Australie devrait influencer certains choix.

C’est lundi, probablement, que Fabien Galthié révélera le groupe retenu pour les trois tests de novembre, contre l’Argentine le 6, la Géorgie le 14 et la Nouvelle-Zélande le 20. Le sélectionneur bénéficiera de quarante-deux joueurs, avec deux semaines de préparation avant le premier rendez-vous. Vingt-huit seront conservés chaque week-end (donc bloqués), dès celui du 30-31 octobre précédant l’entame de la tournée, et quatorze renvoyés en club le mercredi. Il est convenu que "cinq clubs au minimum devront compter entre un et trois joueurs sélectionnés" dans un souci d’équité. Quelles surprises dans la liste ? Deux habitués pourraient en être les grands absents : le talonneur du Racing 92 Camille Chat et l’ouvreur de Toulon Louis Carbonel. Le premier, en plus de la rude concurrence au poste, est freiné par les blessures. Derrière Marchand et Bourgarit, le Castrais Gaëtan Barlot a fait forte impression en Australie. Un autre membre de la première ligne du CO a marqué des points en juillet : le pilier droit Wilfrid Hounkpatin, qui devrait être reconduit. C’est d’ailleurs face aux Wallabies que Carbonel a perdu du crédit. Avec Ntamack et Jalibert, le staff pourrait être tenté de rappeler le Palois Antoine Hastoy.

Les tentations Flament et Diallo

En deuxième ligne, les candidats sont nombreux. Si Bernard Leroux, Paul Willemse et Romain Taofifenua semblent partants certains, plusieurs profils plaisent à Fabien Galthié et ses adjoints. Le Toulousain Thibaud Flament, capable d’évoluer comme flanker, jouit d’une grosse cote. Killian Géraci, Cyril Cazeaux, Thomas Lavault, Florian Verhaeghe ou Florent Vanverberghe sont aussi dans les papiers. En troisième ligne, si l’absence du capitaine Charles Ollivon est préjudiciable, l’encadrement garde des certitudes avec le retour acté de François Cros aux côtés de Grégory Alldritt, Anthony Jelonch ou Cameron Woki. Le Racingman Ibrahim Diallo, encore fringant en ce début de saison, a une belle carte à jouer et le Toulousain Selevasio Tolofua est en grande forme. Pour accompagner Antoine Dupont à la mêlée, et comme révélé dans ces colonnes, le Lyonnais Baptiste Couilloud et le Bordelais Maxime Lucu devraient être de la partie.

Trois hommes pour un capitanat

Au centre, malgré la blessure d’Arthur Vincent, il reste trois tauliers : Gaël Fickou, Virimi Vakatawa et Jonathan Danty. Le Bordelais Yoram Moefana, qui en a fini avec ses ennuis physiques, retrouvera Marcoussis. Sa reprise étant programmée rapidement, le Lyonnais Pierre-Louis Barassi, séduisant en Australie, pourrait se faire une place. Idem pour Teddy Thomas à l’aile, qui devrait postuler en cours de tournée. Outre Gabin Villière et Damian Penaud, deux non-capés sont attendus : le Racingman Donovan Taofifenua et le Toulousain Matthis Lebel. À l’arrière, trois noms se dégagent : Brice Dulin, Melvyn Jaminet et Thomas Ramos, dont la faculté à jouer numéro 10 est un atout, au détriment d’Anthony Bouthier. Enfin, reste la question du capitanat, qui ne serait pas encore tranchée. Si Alldritt et Dupont étaient aussi légitimes, le choix se réduirait à trois joueurs : Julien Marchand, Anthony Jelonch et Gaël Fickou.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Jérémy FADAT (avec Marc DUZAN)
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?