Reçu dix sur dix, Oyonnax a fait le plein face à ses rivaux

  • Reçu dix sur dix, Oyonnax a fait le plein face à ses rivaux
    Reçu dix sur dix, Oyonnax a fait le plein face à ses rivaux Icon Sport - Icon Sport
Publié le

En deux matchs, face à des rivaux directs, l’équipe de l’Ain a fait le plein tout en élargissant son registre.

Il y a la vérité des chiffres. Implacable. Huit essais inscrits, cent pour cent de réussite pour les buteurs Jules Soulan et Yohan Le Bourhis, un écart de cinquante points, le plus important depuis le début de la saison. Florent Wieczorek, l’entraîneur montalbanais, n’hésite pas à verser d’autres éléments au dossier : « Nous perdons 17 ballons, nous commettons trois fois plus de fautes, 15 pénalités contre nous, 5 contre Oyonnax. » Hormis quelques fugaces intentions affichées par les Montalbanais dans le premier quart d’heure, Oyonnax ne leur a pas laissé beaucoup de place dans un duel parfaitement maîtrisé. À la demi-heure de jeu, l’équipe de l’Ain avait déjà inscrit trois essais, par le même joueur, Benjamin Geledan. « Le triplé fait plaisir, mais il est anecdotique. Je n’ai fait que terminer le travail de toute l’équipe. Après notre victoire face à Mont-de-Marsan nous avons su rester concentrés pour bien préparer la réception de Montauban. Il y a les huit essais inscrits, mais aussi cette grosse défense. Depuis le début de saison, c’est notre quatrième match sans encaisser d’essai. Mais il reste de petites erreurs, donc du travail », explique le talonneur oyonnaxien.

Des challenges hebdomadaires

C’est cette autre vérité que veut retenir Joe El Abd, celle de l’investissement collectif et de la continuité dans la progression. Le patron des Oyomen se réjouit du doublé signé à Mathon et des dix points pris en l’espace d’une semaine : « Nous recevions deux concurrents directs et il était primordial de pouvoir renouveler la performance après avoir livré un match abouti contre les Montois. Après ce match nous étions sûrs de nos forces mais il n’y a pas eu de relâchement. Les avants ont véritablement fait le boulot, mais tout le monde a été au niveau. Le but est de prendre du plaisir, d’en offrir à nos supporters. C’est bien de marquer autant d’essais, mais c’est aussi très bien de ne pas avoir craqué à la fin quand Montauban vient jouer une touche de pénalité sur notre ligne. »

Oyonnax avance et les challenges hebdomadaires que se fixe le groupe ne sont certainement pas étrangers à cette progression linéaire. Joe El Abd dévoile celui qui a précédé la réception des Montalbanais : « Nous avons demandé aux joueurs s’ils étaient prêts à faire encore mieux que la semaine précédente. À chaque fois, nous voulons aller un peu plus loin. » Les bases étant désormais solidement établies, cette progression attendue se fera sur des détails : « Nous avons résisté en fin de match à un maul de Montauban, maintenant nous allons travailler pour ne pas avoir à nous retrouver dans ce genre de situation », explique l’entraîneur oyonnaxien, convaincu que son groupe le potentiel pour « ne pas se contenter de ça. »

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Jean-Pierre DUNAND
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?