La Dream Team de la 7e journée

  • Sekou Macalou est titulaire dans la Dream team
    Sekou Macalou est titulaire dans la Dream team
Publié le

Des Castrais en forme, Lyonnais et Bordelais s'imposent en nombre... Voila la Dream team de cette septième journée ! 

15. Romain Buros : 35 points

Auteur d'un essai face à Pau, Romain Buros est notre arrière titulaire à la Dream Team de cette 7ème journée. Face à son ancien club, il s'est montré présent dans les assauts bordelais avec 8 courses notamment. 

14. Filipo Nakosi : 46 points

Le surpuissant ailier a, une fois de plus, fait parler son physique pour mettre dans l'avancée des Castrais déjà dominateurs face au promu basque. Le fidjien a usé de la force pour casser pas moins de sept plaquages et franchir le rideau adverse à trois reprises. 

13. U.J Seuteni : 37.1 points

Le casqué de l'UBB ne s'est pas caché dans cette rencontre qualifiée de "bascule" par ses coéquipiers. S'il a inscrit un essai en transperçant la défense paloise, U.J s'est illustré défensivemment avec cinq plaquages réussis.

12. Vilimoni Botitu : 68 points 

Quel masterclass du centre castrais ! Disputant l'intégralité de la partie face à Biarritz, il s'est offert un doublé pas piqué des hannetons. Avec treize courses et 4 plaquages cassés, le Fidjien est clairement l'homme de ce match pour nous et surtout le MVP de la journée

11. Raymond Rhule : 31 points

Dans ce match peu prolifique, Rhule a su tirer son épingle du jeu pour tenter de débloquer la situation avec ses huits courses avec ballon. Aussi, le Sud-africain s'est montré essentiel en défense avec six plaquages réussis sur six tentés.

10. Matthieu Jalibert : 67.6 points

Encore lui ! L'ouvreur international bordelais ne cesse de prendre de la valeur dans LGM et ce grâce à ses performances dantesques. Ce week-end, il colle un petit doublé des familles, transforme trois fois et ajoute trois pénalités, et cerise sur le gâteau il est à 0.5 points d'être le MVP de la semaine. 

9. Nolann Le Garrec : 32.9 points

La valeur n'attend pas le nombre d'années, et ça le jeune Nolann l'a montré une fois de plus face à Toulon. Autoritaire avec son pack, il l'a été tout autant face aux poteaux avec une transformation et quatre pénalités. Défensivement, il ne s'est pas caché avec six plaquages réalisés, et deux cassés lorsqu'il portait le ballon.

8. Sekou Macalou : 66.5 points

Si vous êtes un aficionados de LGM, vous savez que Sekou déçoit rarement. Preuve en est une nouvelle fois avec la performance de ce week-end contre l'Usap. Trés utilisé, il a fait neuf courses et est récompensé avec un essai en bout de ligne. Cinq plaquages cassés et six effectués, Sekou a assuré !

7. Beka Saghinadze : 50.8 points

Comme la semaine dernière, il est dans la Dream team. Notamment grâce à son essai, le Géorgien a été l'un des hommes forts de cette victoire lyonnaise face aux redoutables toulousains. Saghinadze a fait 19 plaquages ! Oui oui 19 ! Mais vous voulez plus impressionnant ? Il n'en a loupé aucun.. On vous épargne les 12 courses effectués. Seul point noir : il a été pénalisé une fois. 

6. Dylan Cretin : 65 points 

Voilà l'homme du match, selon notre algorithme, lors du succès lyonnais face à Toulouse. Un essai, 17 plaquages (aucun manqué) et 8 courses avec ballon, pas besoin de vous en dire plus. Apparement, Fabien Galthié l'avait aussi dans son équipe ! 

5. Brian Alainu'uese : 30.8 points

SI Toulon s'est incliné à Mayol face au Racing, le deuxième ligne a inscrit l'un des deux essais de la rencontre. Rassurant en défense, il a effectué 9 plaquages. 

4. Florent Vanverberghe : 51 points

L'aérien castrais a inscrit son premier essai de sa carrière ce week-end face à Biarritz, et rien que cela, ça vaut une présence dans la Dream team. Bon, ses 6 plaquages, 2 franchissements et 9 courses l'ont bien aidé à obtenir cette place de choix dans ce XV monstrueux.

3. Demba Bamba : 41 points

No Bamba, no fiesta ! Et les hommes de Mignoni l'ont bien compris. Le pilier international a permis a ses coéquipiers de passer une bonne soirée. Cinq franchissement, 8 plaquages et 10 courses, ca aide forcément à faire gagner son équipe. 

2. Youri Delhommel : 31 points

Si les Bordelais ont fait de l'huile pendant cette rencontre, c'est aussi grâce au talonneur palois. Affichant son nom au tableau de marque avec un essai, Youri Delhommel a aussi franchi une fois et cassé un plaquage. Les Verts n'étaient pas loin de faire un gros coup. 

1. Wilfrid Hounkpatin : 45.4 points

Et de deux ! Deuxième doublé en deux journées pour le pilier du CO. Et souvent à sa manière : pénalité proche de l'aligne et c'est tout droit. DIfficile de l'arrêter dans cette position. Quatre plaquages et trois cassés pour le néo-sélectionné avec les Bleus.

La Dream team de la 7ème journée
La Dream team de la 7ème journée

La Grande Mêlée
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?