Top 14 - La Grande Mêlée - Les Tops et Flops de la 7e journée

  • Le Lyonnais Dylan Cretin fait partie des Tops de la 7e journée
    Le Lyonnais Dylan Cretin fait partie des Tops de la 7e journée La Grande Mêlée
Publié le

En forme face au Biarritz olympique, des Castrais investissent forcément la catégorie « Tops ». Mort de faim et vainqueur convaincant du champion toulousain, le Lou permet aussi à un membre de sa troisième ligne y figurer. En revanche, deux « monstres » du championnat sont présents dans les « Flops »...

Les Tops

Vilimoni Botitu (Castres olympique) : +2 étoiles avec 68 points

Le champion olympique fidjien a régalé quelques joueurs de La Grande Mêlée ce week-end. MVP de la semaine, Botitu a inscrit un doublé face au Biarritz olympique, par ailleurs agrémenté de quelques fulgurances dont il a le secret. Avec deux franchissements, quatre plaquages cassés, mais surtout treize courses avec ballon, le trois-quarts centre a porté le danger sur la ligne défensive biarrote, terminant ainsi avec le meilleur total du week-end.

Les Tops et les Flops de la 7e journée
Les Tops et les Flops de la 7e journée La Grande Mêlée

Dylan Cretin (Lou Rugby) : +1,8 étoiles avec 65 points

À quelques jours du premier rassemblement des Bleus pour la tournée d'automne, Cretin s'est mis au parfum international. Quoi de mieux pour cela qu'un choc contre le leader toulousain, face auquel le flanker a livré une partition de grande classe. Impressionnant en défense (17 plaquages), actif balle en mains (8 courses), le Lyonnais a également inscrit un essai décisif au retour des vestiaires, sur une merveille de offload de Josua Tuisova. Résultat : 65 points dans la besace !

Les Tops et les Flops de la 7e journée
Les Tops et les Flops de la 7e journée La Grande Mêlée

Gaëtan Barlot (Castres olympique) : +1,6 étoiles avec 49,4 points 

Le talonneur casqué du CO commence à nous habituer à ses performances XXL. Figurant parmi les révélations de la tournée en Australie, Barlot est un véritable puncheur. Ici, il réussit même l'exploit de figurer dans les Tops, alors qu'il avait démarré la partie en tant que remplaçant ! C'est dire le niveau qu'il a affiché lors de son entrée en jeu samedi, à Pierre-Fabre. Avec ses sept plaquages en quasiment une demi-heure, son essai ou ses deux plaquages cassés, la bombe tarnaise a rapporté près de 50 points. Plutôt rentable pour une entrée en jeu !

Les Tops et les Flops de la 7e journée
Les Tops et les Flops de la 7e journée La Grande Mêlée

Les Flops

Antoine Dupont (Stade toulousain) : -1,2 étoiles avec -9,1 points

L'extraterrestre de Toulouse est d'ordinaire tellement au-dessus du lot, que lorsqu'il n'accumule pas les exploits, les étoiles filent un peu plus rapidement que chez ses homologues sur LGM. Entré en jeu à trente minutes de la fin face à une équipe lyonnaise en grande forme, Dupont n'a - cette fois - pas fait la différence. Le « ministre de l'Intérieur » a en effet concédé deux pénalités, et a manqué deux plaquages. Il n'aura donc pas ajouté une nouvelle masterclass à sa liste sur La Grande Mêlée...

Les Tops et les Flops de la 7e journée
Les Tops et les Flops de la 7e journée La Grande Mêlée

Enzo Hervé (CA Brive) : -1,3 étoiles avec -1 point

Chef d'orchestre du CA Brive, Hervé n'a pas pu user de son impact habituel sur le jeu corrézien, contre le Stade rochelais. Seulement deux courses avec ballon, une pénalité concédée, un plaquage manqué... L'ouvreur n'était décidément pas à la fête samedi.

Les Tops et les Flops de la 7e journée
Les Tops et les Flops de la 7e journée La Grande Mêlée

Pita Akhi (Stade toulousain) : -1,7 étoiles avec -1 point

Pris à la gorge par un Lou mort de faim, le Stade toulousain a vu certaines de ses individualités passer légèrement au travers, sur le pré de Gerland. C'est assez inhabituel pour être souligné, mais le Kiwi Pita Akhi en faisait partie. Moins tranchant qu'à l'accoutumée (deux courses avec ballon en 80 minutes, c'est bien peu), le régulateur de la ligne de défense toulousaine n'a pas non plus été infaillible dans ce qui reste l'une de ses activités favorites, puisqu'il a notamment manqué trois plaquages. 

Les Tops et les Flops de la 7e journée
Les Tops et les Flops de la 7e journée La Grande Mêlée

La Grande Mêlée
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?