Finalement, on pourrait ne pas jouer à Noël en Top 14

  • La 13e journée disputée le lundi 27 décembre ?
    La 13e journée disputée le lundi 27 décembre ?
Publié le

Alors que le 25 décembre est considéré comme un jour protégé pour les joueurs, la possibilité de les voir sur les terrains le dimanche 26 décembre est remise en question. Voici pourquoi.

La journée de Top 14 ayant lieu autour de Noël est généralement un point épineux du calendrier. Le rugby tient évidemment à son "boxing day", qui est devenu une tradition depuis de nombreuses années. Mais il y a parfois aussi la question des 24 et 25 décembre, donc de l’importance pour joueurs et entraîneurs de célébrer cette fête en famille… Cette année, elle est d’autant plus centrale que cela tombe un vendredi et un samedi. Initialement, il était donc prévisible que la 13e journée soit disputée dans son intégralité le dimanche 26 décembre prochain.

Selon nos informations, cela ne sera sûrement pas le cas et elle pourrait être reportée de vingt-quatre heures, soit le lundi 27 décembre. Pourquoi ? Parce que les représentants de Provale, le syndicat des joueurs professionnels, feraient du refus de jouer le 26 décembre un élément non négociable, au motif que le 25 décembre est un jour dit "protégé" et que les instances du rugby professionnel ne peuvent ainsi pas y toucher. L’argument est simple : certaines équipes amenées à se déplacer, et à traverser une partie du pays comme Pau qui jouera au Racing 92 ou le Stade français à Toulouse, seraient obligées de partir la veille, soit le… 25 décembre. Joint par téléphone mercredi, le président de Provale Robins Tchale-Watchou confirme cette position : "Le fait est que la journée du 25 décembre est protégée. Si les joueurs doivent disputer des matchs le 26, il faut qu’ils partent au moins le 25 au soir. Sur la tournée des clubs que nous avons effectuée, les joueurs ont exprimé clairement leur souhait de trouver une solution. Voilà pourquoi nous avons ouvert des discussions en amont."

Le 1er janvier n’est pas protégé

En effet, les différents acteurs du dossier ont déjà évoqué le sujet à plusieurs reprises, parmi lesquels la LNR évidemment, Provale, les clubs mais aussi le diffuseur. Reste donc à connaître l’avis de Canal + sur cet éventuel changement de retransmission qui pourrait l’impacter. "Lors de la dernière réunion, nous avons décidé de poser sur la table les différents scénarios, avec leurs avantages et leurs inconvénients, poursuit l’ancien deuxième ligne. La possibilité du lundi 27 décembre en fait partie." Elle tiendrait même la corde aujourd’hui, face au peu d’autres recours possibles. Le choix final devrait d’ailleurs bientôt intervenir. "On a prévu d’échanger encore avec la Ligue et le diffuseur notamment, dans les prochains jours, pour trouver la meilleure solution", note Tchale-Watchou. La décision pourrait être prise ce vendredi, en début d’après-midi, au cours d’une commission paritaire qui réunira tous les acteurs concernés. Cette question est si importante qu’elle est même l’unique figurant à l’ordre du jour.

Le même problème peut-il se répéter une semaine plus tard, pour la 14e journée prévue autour du Nouvel An ? A priori, cela ne sera pas le cas. Contrairement à Nöel, les 31 décembre et 1er janvier ne sont cette fois pas considérés comme des jours protégés. Rien n’empêcherait donc de disputer l’intégralité de cette journée de Top 14 au plus tard le dimanche 2 janvier 2022. Interrogé aussi sur cette éventualité, le président de Provale reste mesuré : "Potentiellement, c’est possible. On aura l’intelligence d’avoir une approche globale."

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Jérémy FADAT
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?