Toulon à la croisée des chemins

  • Le retour de Facundo Isa est bonne nouvelle pour le RCT à un moment clé de la saison.
    Le retour de Facundo Isa est bonne nouvelle pour le RCT à un moment clé de la saison. Icon Sport
Publié le , mis à jour

Alors que Bernard Lemaitre avait confié vouloir faire un bilan après La Rochelle et que certains supporters commencent à demander des comptes, ce déplacement à Marcel-Deflandre sera un tournant dans la saison varoise.

Si les « chiffres n’engagent que ceux qui y croient », dixit Yannick Nyanga après la victoire de ses Racingmen à Mayol, force est de constater que le RCT est, pour l’instant, loin des attentes formulées en début de saison. Vous dites ? Dixième attaque, huitième défense et alors que Toulon ne pointe qu’à la onzième place du Top 14 après sept journées (avec douze points, le RCT réalise son deuxième moins bon début de saison depuis une décennie, devant 2018-2019), les Varois savent pertinemment qu’ils ne sont aujourd’hui pas dans les clous du top 6.

Si on ajoute que certains supporters commencent à perdre patience (en atteste la réunion organisée en début de semaine entre les groupes de supporters et le club), qu’un manque d’unité au sein de l’équipe a été rendu publique par Bernard Lemaitre après Castres, que le RCT a essuyé son premier revers à domicile de la saison contre le Racing samedi dernier, et voilà que le RCT semble plus que jamais dos au mur. Vous dites contexte à pression, à l’aube de cette huitième journée ? Pas pour Facundo Isa : « On ne réfléchit pas à cela, confiait l’Argentin en milieu de semaine. Nous sommes vraiment concentrés sur nous, nous voulons montrer notre jeu. […] Nous prenons ce match à La Rochelle pour montrer notre qualité de jeu et aller chercher une victoire. »

Le quart d’heure de l’espoir

Un succès envisageable, face à une équipe qui vient d’enchaîner deux succès et de se replacer au classement ? Et pourquoi pas ! Car si le bilan comptable est évidemment très en deçà des attentes initiales, et que la défaite à zéro point contre le Racing 92 a fait mal aux têtes toulonnaises, tout un chacun sur la rade souhaitait pourtant porter un regard particulier sur le dernier quart d’heure de la rencontre. flash-back : alors que les Ciel et Blanc viennent de prendre le large au tableau d’affichage (59e, 6-24), le RCT parvient, contre toute attente, à changer la physionomie de la rencontre. Et s’ils partent de trop loin pour retourner le score, les Varois connaissent un inattendu réveil. Question d’orgueil, pour un groupe qui se sait contesté ? En tout cas, grâce à un dernier quart d’heure au quasi-parfait, marqué par deux essais (un en force d’Alainu’uese, l’autre au large de Paia’aua) le RCT n’échoue « qu’à » sept longueurs du Racing. Et malgré le revers, les joueurs passent ensuite de longues minutes au centre du terrain. Anthony Belleau et Raphaël Lakafia prennent alors la parole, comme si l’unité oubliée depuis le début de saison était (enfin) en train de faire son retour au sein du groupe. Un dernier quart d’heure et une union retrouvée, synonymes d’espoirs pour les joueurs et le staff, qui comptent désormais confirmer cette embellie de fin de rencontre.

Dès dimanche face à La Rochelle ? Le moment semble d’autant plus opportun que cette huitième journée avait été fixée comme échéance par Bernard Lemaitre, qui avait expliqué avoir fait le choix depuis de longues semaines de faire un bilan « lucide » avec Patrice Collazo après le déplacement à La Rochelle. Si Toulon parvient à gagner à Marcel-Deflandre, pour valider un premier succès en déplacement depuis février (depuis, Toulon a pris un point sur ses sept derniers déplacements) ? Nul doute que tout le club s’offrirait un grand bol d’air et se replacerait dans la course au top 6. Et en cas de cinquième défaite cette saison ? Personne ne veut pour l’instant l’envisager sur la rade.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Pierrick ILIC-RUFFINATTI
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?