Avec ce succès face à Béziers, Oyonnax prend un tremplin vers le derby

  • Victoire bonifiée pour les Oyonnaxiens qui restent concentrés pour le prochain rendez-vous face à Bourg-en-Bresse.
    Victoire bonifiée pour les Oyonnaxiens qui restent concentrés pour le prochain rendez-vous face à Bourg-en-Bresse. Midi Olympique - Jean-François Basset
Publié le

Une semaine avant la confrontation avec le voisin bressan les Oyomen ont signé leur troisième succès bonifié consécutif à domicile.

Éloi Massot, le capitaine biterrois, est bien placé pour juger des qualités d’une équipe oyonnaxienne qui face à Béziers s’est offert ce vendredi sa troisième victoire bonifiée consécutive face à un rival du top 6 : « Il y a de la puissance, de la vitesse, de l’intensité. »

Le constat satisfait Joe El Abd : « Nous avons réalisé une entame de qualité qui nous a permis de construire une victoire à cinq points. Cela correspond au niveau qui doit être le nôtre. C’est ce que nous voulons montrer mais nous avons encore besoin d’être meilleurs sur certains points. »

Le manager oyonnaxien cible la discipline mais aussi un secteur qui depuis le début de saison est l’une des forces de son équipe : « Nous avions jusqu’alors encaissé six essais, nous en concédons deux. Même quand nous tenons le jeu nous devons demeurer concentrés, il faut soigner les détails. » Ce niveau d’exigence, Joe El Abd veut encore l’élever : « Cette victoire nous permet de gagner encore en confiance, c’est important pour la suite. » Contrairement à ses habitudes, le patron des Oyomen n’a pas attendu pour se projeter vers le prochain rendez-vous qui prendra la forme d’un derby, à Bourg-en-Bresse. « Cette confiance nous allons l’utiliser cette semaine pour préparer un match qui ne peut être abordé comme les autres. Nous aurons une semaine de travail normal, mais pas une approche habituelle. Ce derby nous l’attendons, nous avons hâte. »

Souvenez-vous, décembre 2018…

Le souvenir d’une défaite concédée en Bresse en décembre 2018 semble motiver cette impatience à en croire Tommy Raynaud : « Dans les têtes nous nous étions partis en vacances avant de jouer ce match. Cela ne se reproduira pas.» Le capitaine oyonnaxien entend lui aussi faire de la victoire face à Béziers un tremplin vers le derby : « Nous avons pris cinq points mais cela ne nous conduira pas à nous croire arrivés. Nous avons juste démontré que quand nous sommes tous à notre meilleur niveau nous pouvons faire basculer un match. Face à Béziers il y a eu beaucoup d’intensité, cela n’a pas été simple, mais notre grosse entame, que nous avions à cœur de réaliser, nous a facilité le match.»

Lui aussi veut monter le curseur de l’exigence : « On ne va pas s’enflammer. Il y a encore des choses à améliorer, des détails à régler. Nous devons tendre vers encore plus de maîtrise. À certains moments nous avons eu tendance à trop vouloir jouer et cela a pu nous fragiliser. C’est une victoire qui nous permet de prendre cinq points face à un rival. Elle était importante pour nous afin d’honorer le 200e match de Valentin Ursache. Maintenant nous allons nous concentrer sur nous, nous refermer sur nous parce qu’un autre match très important nous attend. Dans le groupe tout le monde a envie de disputer ce derby. La tâche des coachs s’annonce compliquée… C’est bon signe.»

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Jean-Pierre DUNAND
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?