Face à Dax, les Tarbais veulent enchaîner !

  • Contre Nice, Morgan Rubio et ses copains n’avaient pas trouvé l’ouverture dans la défense. Photo DR
    Contre Nice, Morgan Rubio et ses copains n’avaient pas trouvé l’ouverture dans la défense. Photo DR Midi Olympique - Midi Olympique
Publié le , mis à jour

Les Bigourdans handicapés ont besoin d’un succès pour conserver leur place dans les six premiers.

Ce derby de l’Adour entre deux équipes qui en 1973 se disputaient le Brennus devrait attirer la foule à Trélut. Depuis beaucoup d’eau a coulé sous les ponts de l’Adour et ces deux grands clubs ont petit à petit quitté les sommets du rugby pour se retrouver en Nationale. Les Tarbais ont bien débuté ce championnat en disposant sur leur terrain de Soyaux-Angoulême et en allant s’imposer à Bourgoin alors que les Dacquois en manque de confiance ont perdu leurs deux premiers matchs face à Chambéry et Suresnes. Depuis les Landais se sont bien repris en disposant chez eux de deux cadors de la poule Valence-Romans et Albi, quant aux Tarbais ils ont par contre marqué le pas en s’inclinant nettement à Massy et dans leur antre face à Nice.

Les raisons de ces échecs sont multiples, en premier lieu, à cause d’un budget limité, ils ont un effectif beaucoup moins prolifique que de nombreux clubs de cette Nationale, de ce fait ils ont laissé au repos certains de leurs cadres à Massy. En plus ils ont été friables en défense, ils ont eu aussi un jeu au pied pas toujours précis et enfin ils ont manqué de tranchant en attaque. Contre une équipe de Nice convalescente jusqu’alors et qui a fait contre eux un très gros match, ils ont par contre aligné leurs meilleurs éléments, mais là ils sont tombés sur un mur, qu’ils n’ont jamais réussi à franchir, malgré une bonne conquête surtout en mêlée.

L’envie de faire plaisir

C’est donc avec un peu d’appréhension qu’ils se sont ensuite déplacés à Cognac-Saint-Jean-d’Angely. Après une entame de match à l’avantage des locaux, les Tarbais se sont remis la tête à l’endroit et ils se sont imposés avec le bonus offensif. Ils ont par contre eu de la casse, Alexandre Combier (lésions des muscles ischio-jambiers), Thomas Lhusero (fracture d’un doigt), Jonathan Duffau, (entorse) ne pourront être alignés contre Dax de quoi ne pas rassurer leur entraîneur Fabien Fortassin : « Difficile d’être serein quand on a autant de blessés et qu’on va recevoir une équipe qui a dans ses rangs de nombreux joueurs de qualité et qui a bien relevé la tête après un début de saison compliqué. »

Après cette mini trêve voilà donc Dax qui se profile à l’horizon une équipe qui possède comme eux un pack performant qui leur a souvent permis de faire la décision. Avec le retour après blessures d’Albain Meron et de Maile Mamao les Tarbais ont récupéré deux joueurs capables de franchir le rideau défensif adverse de quoi aborder ce derby avec l’envie de faire à nouveau plaisir à leurs supporters restés sur leur faim après la défaite contre Nice.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Jean-Louis Blèze-Pascau
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?