Un derby crucial pour les Narbonnais

  • Louis Benoit MADAULE
    Louis Benoit MADAULE Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Pour le dernier match du deuxième bloc, les Narbonnais devront utiliser leurs dernières forces pour tenter de s’offrir une victoire primordiale dans le derby.

C’est un week-end différent pour les Narbonnais. Un match pas comme les autres puisque c’est un derby. Et si certains puristes diront que le vrai derby se jouera le 10 décembre face à Carcassonne, celui contre Béziers a quelque chose d’historique depuis toujours et ça, personne ne pourra le nier. Si pour les Audois les matchs à domicile s’enchaînent et se ressemblent puisque l’issue est toujours la même, ce déplacement à Béziers à quelque chose de particulier.

À peine la défaite face à Bayonne encaissée, le staff comme les joueurs ont très vite basculé sur cette date, celle du 5 novembre : «C’est une semaine spéciale puisque c’est une semaine de derby et en plus le dernier match du bloc. Un derby ça se respecte parce que ça fait partie du patrimoine, de notre rugby et il est très important pour le club. On ne peut pas passer à côté de ça, il ne faut pas prendre ce match à la légère», affirme Flavien Nouhaillaguet, capitaine du RCN.

Emportés par l’engouement ?

Dans ce derby face aux Biterrois, il faudra faire sans quelques-unes des forces vives du RCN, puisque Kbaier, Cotet, ou encore Visser ne seront pas en capacité de fouler la pelouse du Stade Raoul-Barrière. De son côté, le capitaine audois enchaîne sa cinquième titularisation depuis son retour de blessure.

Alors si la fatigue commence à se faire ressentir dans l’effectif, l’engouement autour de ce derby sera un facteur essentiel : «Je ne pense pas que j’aurais besoin de dire grand-chose pour motiver les mecs. Aujourd’hui on est à la recherche de points et tous les leviers sont bons pour aller chercher ce petit supplément qui va nous permettre d’aller chercher une victoire. La fatigue va vite être oubliée vendredi à 19 h 30 et j’espère qu’on sera porté par ce derby et par le public. On se reposera la semaine prochaine, on va jeter nos dernières forces dans ce joli combat qui se présente à nous et j’espère que l’issue nous sera favorable», assure le troisième ligne. Pour ces Narbonnais, toujours à la recherche de certitudes, ce derby aura un peu l’allure d’un dernier combat primordial dans la lutte pour le maintien en cette fin de deuxième bloc.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Manon MOREAU
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?